Recevoir pour le brunch pendant les Fêtes n’a pas à être l’invitation que vous regrettez d’avoir lancée dans un moment dépourvu de lucidité. Cuisinez un plat facile et garnissez la table de produits du marché. Vos invités sauront l’apprécier. Josée di Stasio, Geneviève O’Gleman et Samuel Joubert proposent trois idées de recettes pour un brunch pas compliqué.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Pain doré au panettone

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Josée di Stasio propose un pain doré au four à base de panettone qui peut être préparé la veille.

Quand vient le temps de recevoir pour le brunch, Josée di Stasio est une partisane de la simplicité. « C’est dans cet esprit qu’il faut travailler, affirme l’animatrice. Tu fais un plat et tu garnis ta table de produits bien choisis. » D’emblée, elle propose un pain doré au four à base de panettone qui peut être préparé la veille. Une recette tirée de son populaire Carnet rouge, publié en 2013. « Le panettone commence à entrer dans les mœurs, constate-t-elle. On le retrouve maintenant au supermarché. Les gens en offrent de plus en plus, comme les Italiens. Il y a un petit parfum des Fêtes là-dedans. »

Puisqu’on le transforme, il n’est pas nécessaire d’acheter un panettone de grande qualité. Cette recette est aussi une belle façon de redonner vie à un panettone qui s’est un peu asséché. Pour les dents salées, Josée di Stasio propose une strata aux œufs, feta et épinards, elle aussi tirée du Carnet rouge et qui se retrouve sur son nouveau site internet, lancé fin septembre.

Pain doré au four

Recette de Josée di Stasio tirée du Carnet rouge

Pour 8 portions

Préparation : 15 min

Cuisson : 40 min

Repos : 4 heures

Ingrédients

Beurre

8 œufs

625 ml (2 1/2 tasses) de lait entier

125 ml (1/2 tasse) de sucre

5 ml (1 c. à thé) de vanille

5 ml (1 c. à thé) de noix de muscade râpée ou moulue

12 tranches d’environ 2 cm (3/4 de pouce) de panettone, coupées en deux au besoin

Préparation

1. Beurrer généreusement un moule de 23 cm sur 33 cm (9 po sur 12 po).

2. Dans un grand bol, fouetter les œufs, ajouter le lait, le sucre, la vanille et la muscade.

3. Tremper chaque tranche dans le mélange et les disposer dans le moule de façon à ce qu’elles se chevauchent légèrement.

4. Verser le reste du mélange au-dessus, couvrir de papier parchemin et laisser reposer au réfrigérateur 4 heures ou toute la nuit. Sortir le plat pour le tempérer avant de le mettre au four.

5. Préchauffer le four à 180 ºC (350 ºF).

6. Enfourner avec le papier parchemin, mais retirer ce dernier après 25 minutes de cuisson.

7. Poursuivre la cuisson environ 20 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit légèrement doré et cuit au centre. Si nécessaire, passer sous le gril rapidement.

8. Au service, présenter ce plat tel quel, encore chaud, ou accompagné de sirop d’érable, de crème anglaise, ou le saupoudrer de sucre à glacer.

Note : on peut utiliser un pandoro ou du pain brioché en y ajoutant 80 ml (1/3 de tasse) de raisins secs et d’agrumes confits.

> Consultez le site internet de Josée di Stasio

Cretons modernes

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Geneviève O’Gleman nous propose des cretons végé, voire véganes, selon le type de chapelure utilisée.

Au cours de cette année, la nutritionniste Geneviève O’Gleman a publié deux nouveaux livres de recettes, l’un consacré aux lunchs et l’autre, aux soupers. Mais le brunch n’est pas en reste. Son site internet Savourer compte une trentaine de recettes pour le déjeuner et le brunch. Pour les Fêtes, elle nous propose des cretons végé, voire véganes, selon le type de chapelure utilisée. Une recette simple à cuisiner qu’elle dit encore meilleure lorsque faite à l’avance.

« C’est une option rassembleuse pour le temps des Fêtes, quand on veut réunir tout le monde autour de la table, carnivores ou véganes, observe Geneviève O’Gleman. À base de champignons et de lentilles, c’est aussi une option économique intéressante, parce qu’on sait que le temps des Fêtes, ça coûte cher ! »

Cretons végé

Recette de Geneviève O’Gleman, tirée de Savourer

Préparation : 15 min

Cuisson : 15 min

Portions : 10

Ingrédients

1 oignon

125 g (4 oz) de champignons blancs

5 ml (1 c. à thé) d’huile d’olive

1 boîte de 540 ml de lentilles

125 ml (1/2 tasse) d’eau

125 ml (1/2 tasse) de chapelure ordinaire (voir note)

15 ml (1 c. à soupe) de fines herbes séchées (mélange à l’italienne)

15 ml (1 c. à soupe) de sauce soya

2,5 ml (1/2 c. à thé) de poudre d’ail

Poivre et sel

Préparation

1. Couper l’oignon en quatre. Déposer dans le récipient du robot culinaire.

2. Ajouter les champignons et hacher finement.

3. Dans une casserole moyenne, chauffer l’huile à feu moyen. Cuire l’oignon et les champignons 5 minutes en remuant à quelques reprises.

4. Pendant ce temps, rincer et égoutter les lentilles. Les déposer dans le récipient du robot culinaire et pulser pour les concasser grossièrement, sans les réduire en purée.

5. Ajouter les lentilles concassées, l’eau, la chapelure, les fines herbes, la sauce soya et la poudre d’ail dans la casserole. Poivrer généreusement et ajouter une pincée de sel.

6. Réduire à feu moyen- doux et poursuivre la cuisson 10 minutes en remuant à quelques reprises. Goûter et ajuster l’assaisonnement au besoin.

7. Transvider dans un contenant hermétique et réfrigérer.

8. Servir en tartinade sur des craquelins, du pain frais ou du pain grillé. Ajouter de la moutarde, si désiré.

Se conserve 1 semaine au réfrigérateur ou 6 mois au congélateur.

Note : pour une version végane, assurez-vous d’utiliser une chapelure maison faite de pain sec, une chapelure du commerce sans produits laitiers ou une chapelure panko.

> Consultez le site internet de Geneviève O'Gleman

Croissants spéciaux

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Samuel Joubert propose une version enrichie des croissants achetés à la boulangerie.

Le temps presse ? Les invités sont presque là, mais vous aimeriez quand même leur servir quelque chose de spécial ? Samuel Joubert, cuisinier, photographe et fondateur du blogue culinaire Le Coup de grâce, propose une version enrichie des croissants achetés à la boulangerie. « Si vous aimez le pain doré, vous allez adorer ces croissants dorés, dit celui qui est reconnu pour ses recettes gourmandes. La texture est impossible à battre. Vous ne serez pas capable de vous arrêter d’en manger. Le brunch parfait qui se prépare en un rien de temps ! »

Bien sûr, dans cette recette, l’alcool est optionnel. Samuel Joubert recommande de servir les croissants avec des fruits et du sirop d’érable, mais en version salée, ils sont aussi délicieux avec une terrine ou avec les cretons végés de Geneviève O’Gleman présentés dans ce dossier. Samuel Joubert a lancé l’automne dernier un livre électronique, offert en téléchargement sur son site web, dans lequel on retrouve d’autres idées de recettes pour le brunch.

Croissants dorés

Recette de Samuel Joubert, tirée du Coup de grâce

Portions : 4 croissants

Préparation : 5 min

Cuisson : 10 min

Ingrédients

4 croissants frais

3 œufs

1/2 tasse de lait

Un bouchon de rhum brun

1 c. à thé de beurre

Sirop d’érable

Préparation

1. Dans un grand bol, verser les œufs, le lait et le rhum, puis fouetter pour mélanger.

2. Faire fondre 1 c. à thé de beurre dans une poêle à feu moyen-élevé.

3. Tremper les croissants dans le mélange et les écraser légèrement pour en faire sortir l’air. Maintenir sous le liquide pour laisser absorber légèrement.

4. Déposer les croissants dans la poêle chaude et ajouter une petite louche de mélange sur le dessus de chacun. Faire cuire pendant 4-5 minutes, puis retourner. Ajouter une autre petite louche et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

5. Servir avec une bonne quantité de son sirop favori et couvrir de fruits frais.

Note : pour une version sans alcool, le rhum peut être remplacé par de l’essence de vanille.

> Consultez le blogue Le Coup de grâce