Pour vous aider à choisir ce que vous mettez dans votre panier, des nutritionnistes analysent quatre aliments.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Dessert glacé au soya Explosion de vanille

Snö

6,99 $ pour 500 ml

Promesse : « SNÖ a pour mission d’offrir un produit rafraîchissant de qualité aux épicuriens de ce monde, qu’ils soient végétaliens, carnivores, ou aux prises avec des allergies/intolérances. »

Réalité : C’est vrai, cette gâterie glacée à base de soya québécois est rafraîchissante. Mais attention, « en termes de valeurs nutritives, ce dessert glacé contient plus de sucre par portion et plus de gras saturés qu’une crème glacée à la vanille à base de crème, analyse Laurie Dessureault, nutritionniste pour Le Radis nutritif, au Saguenay. Malgré le fait qu’il ne contient pas de crème 35 %, il contient de l’huile de noix de coco, ce qui augmente la quantité de gras saturés. »

Est-ce un bon choix ? Tout dépend de vos préoccupations, répond la nutritionniste. « Si celles-ci sont en lien avec l’environnement ou le bien-être animal, ce produit est un excellent choix végétarien », répond-elle. Il faut simplement garder en tête que c’est un dessert, à déguster par plaisir.

Tartinade aux noisettes et cacao

PHOTO FOURNIE PAR KRAFT

Tartinade aux noisettes et cacao, de Kraft

Kraft

6,28 $ pour 725 g

Promesse : « Délectez-vous de cette tartinade faite de vraies noisettes rôties, de lait écrémé et de cacao. »

Réalité : En fait, le premier ingrédient de cette tartinade est le sucre, suivi de l’huile de tournesol, puis des noisettes. C’est pareil pour le Nutella, sauf que c’est l’huile de palme, très critiquée, qui est utilisée chez Ferrero.

« La différence se situe au niveau de la qualité de l’huile, qui effectivement est meilleure dans la tartinade de Kraft, observe Francine Prévost, diététiste-nutritionniste à Vaudreuil-Dorion. Les autres valeurs sont toutes comparables. »

« Cette tartinade est un produit sucré et riche en gras, souligne Francine Prévost. Elle demeure une gâterie et ne devrait pas être consommée sur une base régulière. » Dans une portion d’une cuillerée à soupe (20 g), on compte... 11 g de sucres et 7 g de gras (lipides).

Bol de chili

PHOTO FOURNIE PAR CUISINE FRAÎCHEUR URBAINE

Bol de chili, de Cuisine Fraîcheur Urbaine

Cuisine Fraîcheur Urbaine

6,99 $ pour 350 g

Promesse : « Fait avec Beyond Meat »

Réalité : C’est vrai, ce bol de chili à réchauffer est végane. Préparé par une entreprise québécoise, il contient du Beyond Meat, une imitation de viande à base de protéines de pois. « C’est une source végétale de protéines, mais attention : végé n’est pas synonyme de santé, indique Laurie Dessureault. Dans le Beyond Meat, il y a plusieurs autres ingrédients pour donner la texture et la coloration. C’est considéré comme un aliment ultra-transformé. »

Ce bol de chili contient 20 g de protéines, « ce qui est adéquat pour un repas, note Laurie Dessureault. Par contre, il est très salé et contient beaucoup de matières grasses. Je trouve également qu’il contient très peu de légumes. Un repas complet, même quand on est pressé, devrait contenir des légumes ».

Barres tendres, parfum de beignet aux pommes

PHOTO FOURNIE PAR TIM HORTONS

Barres tendres, parfum de beignet aux pommes, de Tim Hortons

Tim Hortons

2,99 $ pour 5 barres (150 g, 30 g par barre)

Promesse : « Faites avec de l’avoine canadienne »

Réalité : Le premier ingrédient de ces barres est, effectivement, les flocons d’avoine. « Bonne nouvelle, cette barre contient peu de gras, de gras saturé et de sodium, indique Francine Prévost. Par contre, on aurait aimé voir un peu moins de sucre, un peu plus de fibres et de protéines. »

« Cette barre est intéressante comme collation à l’école, car elle ne contient pas d’arachides, mais aussi par sa qualité d’ingrédients, estime Francine Prévost. Par contre, si le déjeuner a été très léger ou dans l’éventualité où le laps de temps entre le déjeuner et le dîner est long, cette barre ne soutiendra pas longtemps. »