Pour vous aider à choisir ce que vous mettez dans votre panier, des nutritionnistes analysent quatre aliments.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

MiniYop

Yoplait

3,99 $ pour six bouteilles de 93 ml

Promesse : « 30 % de sucre en moins que Yop régulier », dit Yoplait.

Réalité : C’est vrai, ces petits Yop ne contiennent que 6 g de sucres par bouteille de 93 ml, contre 18 g dans un Yop standard (200 ml). C’est trois fois moins de sucre, pour une quantité deux fois moindre. Autre atout : le Mini Yop ne contient que sept ingrédients — dont du lait entier canadien en premier.

« Pour les enfants plus jeunes, les petits formats de 93 ml sont mieux adaptés à leurs besoins et à leur appétit que ceux de 200 ml, observe Pascale Roy, nutritionniste au programme jeunesse de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont. Dans le contexte de l’épidémie de surpoids qui touche aussi les jeunes, les aliments à boire sont à surveiller parce que susceptibles de contribuer aux excès caloriques sans avoir un effet de satiété aussi intéressant. Miser sur un plus petit format, moins sucré de surcroît, est une bonne chose. » Seul hic : boire une de ces boissons signifie consommer beaucoup de plastique à usage unique.

Salsa à la mangue

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Salsa à la mangue, 4,99 $ pour 340 ml

Fontaine Santé

4,99 $ pour 340 ml

Promesse : « Salsa fraîche », dit Fontaine santé.

Réalité : Bonne nouvelle, cette salsa est faite avec des ingrédients qu’on connaît — de la mangue, de l’eau, des poivrons, de la coriandre, des oignons, du jus de lime, etc. Elle est sans gras, « ce qui est intéressant », souligne Amélie Deschamps, nutritionniste chez Vivai Experts en nutrition sportive. La quantité de sodium par portion (130 mg pour ¼ de tasse de salsa) est faible. Pour comparer, la même quantité de salsa à la mangue Tostitos est beaucoup plus salée (300 mg).

« Il est assez simple de cuisiner sa propre salsa de mangues, rappelle Amélie Deschamps. Elle sera tout aussi savoureuse sans sel, en ajoutant par exemple de la coriandre ou du gingembre pour relever le goût. »

Trempette aux poivrons rouges

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Trempette aux poivrons rouges, 4,49 $ pour 275 g

Arctic Gardens

4,49 $ pour 275 g

Promesse : « Délicatement assaisonnées, nos trempettes sont la collation parfaite, saine et pratique pour les petites faims en solo ou pour un moment de partage en famille ou entre amis », dit Arctic Gardens.

Réalité : Cette trempette surgelée (qu’il suffit de réchauffer au micro-ondes) est effectivement savoureuse. Préparée avec des poivrons rouges, des courgettes, des pois chiches, des aubergines, etc., elle peut servir de tartinade à sandwich.

« La liste d’ingrédients est intéressante, note Pascale Roy. Les valeurs nutritives sont acceptables. » Moitié moins calorique que le houmous, elle fait « bonne figure au rayon des trempettes, qui sont souvent très grasses », observe la nutritionniste.

Barre protéinée

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Barre protéinée fonctionnelle avec champignon reishi, parfum chai vanille, 59,99 $ pour 24 barres de 50 g chacune (2,50 $ par barre)

Landish

59,99 $ pour 24 barres de 50 g chacune (2,50 $ par barre)

Promesse : « Alimentation intelligente. Fait au Québec », dit Landish Foods.

Réalité : Cette barre protéinée de l’entreprise montréalaise Landish Foods convient à un grand nombre de personnes, puisqu’elle est sans gluten, sans produits laitiers, sans noix, sans arachides, sans pois, sans soya ni lactosérum ! De quoi est-elle faite ? De protéine de graine de citrouille, de beurre de graine de tournesol, de sirop de riz brun, d’extrait de champignon reishi, etc. Une barre de 50 g fournit 21 g de glucides, dont 6 g de sucres, ce qui n’est pas excessif.

Tant la quantité de fibres (5 g par barre) que de protéines (10 g) sont satisfaisantes. « La quantité de gras est élevée, mais on remarque que ceux-ci proviennent de sources de gras de bonne qualité nutritive », indique Amélie Deschamps.

Est-ce que l’ajout d’extrait de champignon reishi est un avantage ?

« Utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour stimuler le système immunitaire, on attribue plusieurs effets bénéfiques au champignon reishi, notamment pour le traitement du cancer, répond Amélie Deschamps. Toutefois, ces bénéfices ainsi que plusieurs autres n’ont pas été démontrés de façon claire par la science à ce jour. »

Puisque cette barre fournit 210 calories, ce n’est pas la collation idéale pour une personne sédentaire. « De plus, je la déconseillerais avant un entraînement, puisque son contenu élevé en protéines et en fibres la rend plus difficile à digérer avant un effort, dit la nutritionniste. Elle est plutôt intéressante pour un effort de longue durée à intensité modérée à élevée, comme une randonnée d’une journée. »