Source ID:; App Source:

Des études confirment la valeur du régime méditerranéen

Le régime méditerranéen fait une large place à... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Le régime méditerranéen fait une large place à l'huile d'olive, les fruits, les céréales, les noix, les légumes, le poisson, arrosés d'un peu de vin rouge, en limitant en revanche la consommation de viande, de produits laitiers et d'alcool.

Photo: archives Reuters

Dossiers >

Régimes amaigrissants

Vivre

Régimes amaigrissants

Les mythes et les réalités sur les régimes amaigrissants. »

Anne-Marie Tobin
La Presse Canadienne
Toronto

Depuis des années, nous sommes submergés d'études décrétant que tel ou tel aliment est bon, ou mauvais, pour le coeur, et il est parfois difficile de faire la part des choses.

Mais une révision globale de plusieurs études publiées antérieurement tente de synthétiser leurs conclusions, et confirme que les légumes, les noix et un régime alimentaire «méditerranéen» semblent bel et bien associés à un risque réduit de maladie du coeur. L'analyse confirme également que les gras trans sont associés à un risque accru de maladie du coeur.

L'analyse a été effectuée par des chercheurs de l'Université McMaster, à Hamilton, en Ontario, et a porté sur près de 200 études différentes publiées entre 1950 et juin 2007.

«Beaucoup, beaucoup d'aliments, d'éléments nutritifs ou de modèles alimentaires ont fait l'objet d'études, mais seuls quelques-uns ont donné lieu à des preuves concluantes à l'appui de la réduction du risque de maladie du coeur», explique une coauteure de l'analyse, la docteure Sonia Anand, en entrevue à Hamilton. Les aliments protecteurs semblent associés à une consommation élevée de légumes, noix, aliments riches en gras monoinsaturés, ce qui inclut des choses comme les noix autant que les avocats.»

L'alimentation de type méditerranéen a été vantée à maintes reprises par le passé par les chercheurs et les diététistes. Elle est riche en légumes, légumineuses, fruits, noix, fromage ou yogourt, grains entiers, poisson et gras monoinsaturés. Un régime «prudent» semble avoir un effet protecteur, souligne la Dre Anand. Ce type de régime est semblable au régime méditerranéen, il est également riche en légumes, fruits, légumineuses, grains entiers, poissons et autres produits de la mer.

Le travail des chercheurs a été publié lundi dans la revue Archives of Internal Medicine. Il a reçu l'appui de la Fondation des maladies du coeur du Canada, et des Instituts de recherche en santé du Canada.

L'analyse démontre aussi que les habitudes alimentaires occidentales - qui sont presque à l'opposé du régime «prudent» -, sont nocives. Une alimentation comprenant beaucoup de viandes transformées, de viande froide, de beurre, d'oeufs et d'autres produits à haute teneur en gras laitiers, et également les aliments à haut indice glycémique, sont associés à un risque accru de maladie cardiaque.

«Les aliments très sucrés, pommes de terre blanches, riz blanc, pain blanc, sont des exemples d'aliments à haute teneur glycémique», mentionne la Dre Anand.




Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer