Source ID:; App Source:

Quelle quantité manger au souper?

Jacinthe Côté
La Presse

Les gens qui surveillent leur poids ou veulent en perdre ont souvent le réflexe de sauter des repas. Ils peuvent avoir tendance à éviter de collationner parce qu'ils croient que cela les fait manger trop.

Au contraire, le fait de manger seulement deux ou trois fois par jour, de gros repas, peut nuire à la santé en favorisant l'augmentation du taux sanguin de cholestérol LDL et la résistance à l'insuline.

De plus, les rythmes alimentaires erratiques désynchronisent l'apport alimentaire des besoins énergétiques corporels. Et cela peut entraîner des maux de tête, un manque de concentration, en plus de favoriser l'impatience, l'irritabilité, tous des symptômes de l'hypoglycémie.

Pour maintenir son poids et éviter d'en prendre, Nathalie Deshaies se demande si elle ne devrait pas éviter de consommer, le soir, un gros repas, riche en matières grasses (viande grasse, fromage), en glucides simples (desserts) et en calories.

Plutôt que de mettre l'accent sur le repas du soir seulement, il vaut mieux surveiller la grosseur des portions et la qualité des aliments consommés à tous les repas.

Pour savoir ce qu'est une portion adéquate, au début il peut être nécessaire de sortir la balance et la tasse à mesurer, question de se faire l'oeil! Pour les féculents, un adulte devrait se limiter à deux à quatre portions par repas. Une portion de féculents équivaut à une tranche de pain, 3/4 de tasse de céréales à déjeuner, 1/2 tasse de riz, de pâtes ou de pommes de terre.

Quant à la viande et aux autres produits d'origine animale (poisson, volaille, oeufs, etc.), la portion servie à un repas ne devrait pas excéder 60 ou 90 g (2 ou 3 oz), soit la grosseur correspondant à la grosseur de la paume de la main.

Pour se gâter un peu, il peut être tentant d'ajouter quelques extras: pâté et craquelins, pain et beurre, fromage râpé ou morceaux de bacon dans la salade, etc. Malheureusement, ces ajouts font vite monter le nombre de calories du repas. S'il est difficile de s'en passer, il est préférable d'essayer de réduire les portions de moitié. Car leur élimination complète pourrait favoriser un comportement compulsif.

Collations

À cela, j'ajouterai qu'il est important de prendre l'habitude de manger des collations nutritives plus régulièrement. Cela permet d'assurer un apport constant en énergie au corps, tout en évitant d'être affamé quand viennent les heures des repas.

Une tasse de yogourt et un fruit, une tasse de soupe aux pois avec des craquelins ou un demi-sandwich avec un verre de lait sont de bons exemples de collations nutritives pour les gens physiquement actifs.

Autrement, un fruit frais, deux morceaux de fruits séchés, un petit muffin maison à l'avoine, deux ou trois biscuits au gingembre, deux cuillerées à soupe d'un mélange de noix, une demi-tasse de céréales sèches, une demi-tranche de pain avec du fromage ou du beurre d'arachide, un ou deux biscuits Graham ou une demi-barre granola sauront calmer les gargouillements entre les repas!

L'auteure de cette chronique est membre de l'Ordre professionnel des diététistes du Québec.




Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer