La qualité du vin de la Cidrerie Michel Jodoin, à Rougemont, a été reconnue à l’échelle du pays pour son excellence.

Chloé-Anne Touma, Initiative de journalisme local Le Journal de Chambly

Baptisé Attention ça va faire pomme !, le mousseux a remporté le prix d’argent dans la catégorie Héritage du Championnat des vins canadiens de 2021 (All Canadian Wine Championships).

« Nous participons à plusieurs concours dans l’année et c’est l’un des premiers à avoir émis les résultats. On y a participé récemment, comme on le fait depuis plusieurs années. Le concours s’adresse à tous les vignobles et cidreries du Canada. Il y a beaucoup de catégories. Nous sommes très contents d’avoir eu l’argent dans la catégorie Héritage, c’est certain ! », a déclaré au journal Frédérick Pelletier, du service client et des communications à la Cidrerie.

Le procédé de fabrication

« C’est un cidre mousseux qui sollicite la méthode traditionnelle appelée “méthode champenoise”. On fait fermenter l’alcool en bouteille pour le rendre gazeux. », a expliqué Mme Pelletier. « C’est la même chose que pour un champagne, c’est une double fermentation du moût de pomme. La bulle va se créer dans la bouteille, et on aura une bulle fine et abondante comme dans le champagne. Le produit est fait avec de la pomme McIntosh. C’est un vin excellent pour l’apéro, le brunch ou pour faire des mimosas. » La méthode champenoise est notamment appliquée sur le cidre afin d’en obtenir un mousseux rosé avec la pomme Geneva et un mousseux blanc avec la McIntosh.

Une popularité locale accrue

Mme Pelletier révèle que la pandémie a plutôt stimulé les ventes de la Cidrerie, qui a joui d’un intérêt grandissant pour les produits locaux et le plein air. « La pandémie a été bénéfique pour nous et a permis de faire découvrir nos produits davantage auprès de la clientèle québécoise. On offre un accès à notre sentier de randonnée pédestre sur le mont Rougemont, qui part de la cidrerie. Le fait que les gens aient cherché à faire des activités à l’extérieur et à acheter local a donc été un plus pour nous, car ils terminaient leur randonnée en visitant notre boutique. Nous avons continué à offrir nos dégustations sur place. Nous avons rendu les commandes en ligne plus favorables sur notre site au début de la pandémie, pour mieux répondre à la nouvelle réalité, ce qui fait que les ventes sur notre boutique en ligne ont aussi explosé. », d’observer la jeune employée.