Le Québec continue d’accueillir de nouvelles distilleries sur son territoire et la SAQ, de recevoir de nouveaux spiritueux sur ses tablettes. Nos voisins ontariens sont également bien prolifiques et traversent de plus en plus la frontière. Voici quelques produits nouvellement offerts.

Ève Dumas
Ève Dumas La Presse

Liqueur de thé Angélique

Les Subversifs ont récemment annoncé que l’artiste, auteur, militant agricole Marc Séguin – qui signe déjà les étiquettes de leurs produits – devenait partenaire de la distillerie. Ils ont du même coup lancé une nouvelle liqueur de thé baptisée Angélique. Elle est composée d’un mélange d’infusion de yerba maté – cette plante énergisante d’Argentine qui a un succès fou par les temps qui courent –, de thé du Labrador et de racine d’angélique. L’équilibre entre sucre et légère amertume est réussi. On imagine très bien cette liqueur en thé glacé alcoolisé, allongée avec un peu de jus de citron et de l’eau pétillante.

24 % alcool/volume
750 ml
34,25 $

Consultez la fiche de la SAQ

Gin bio Birster

PHOTO MAXPOL PROULX, FOURNIE PAR LA DISTILLERIE BIRSTER

Le Birster Contre vents et marées est un des deux seuls gins biologiques québécois à se trouver à la SAQ.

Le Birster Contre vents et marées est un des deux seuls gins biologiques québécois à se trouver à la SAQ. Il se distingue aussi par l’utilisation d’un alcool neutre de canne à sucre biologique, pour faire changement de l’alcool neutre de maïs utilisé par la majorité des producteurs de gin québécois. Voilà qui donne un gin bien rond, que la réglisse arrondit plus encore. La cardamome et le poivre des dunes complètent bien le genièvre et ajoutent puissance et longueur, tandis que la rhodiola (orpin rose) campe ce london dry dans un registre floral. Parmi les autres ingrédients qui sont ajoutés dans le panier à infusion se trouvent le citron, la canneberge et la framboise, entre autres, pour un total raisonnable de 10 aromates. Philippe et Guillaume Birster ont voulu produire un « classique indémodable, mais bien parfumé et goûteux ». On constate en effet que son équilibre le rend particulièrement polyvalent. En negroni, en martini, en sour, en gin-tonic, le Birster s’agence bien avec une foule d’ingrédients. Le design minimaliste de la bouteille va dans le sens de la pureté que cherchent les frères, dont le prochain alcool sera vraisemblablement un rhum.

43 % alcool/volume
750 ml
47,50 $

Consultez la fiche de la SAQ

Spirit of York

PHOTO FOURNIE PAR SPIRIT OF YORK

Le gin de la distillerie torontoise est un des plus élégants et polyvalents qu’on ait goûtés depuis longtemps.

Deux produits Spirit of York sont récemment arrivés dans les succursales de la SAQ, dans leurs belles bouteilles de verre torsadé. La base des alcools blancs de cette distillerie torontoise est le seigle. On apprécie la polyvalence de la vodka, qui nous a donné envie de renouer avec le cosmopolitain, le temps d’une bouteille. Le gin est un des plus élégants et polyvalents qu’on ait goûtés depuis longtemps. Il se prête aussi bien au dirty martini qu’au negroni. La bouteille ne prendra pas la poussière dans votre bar, ça, c’est sûr !

Vodka : 40 % alcool/volume
750 ml
40 $

Consultez la fiche de la vodka à la SAQ

Gin : 40 % alcool/volume
750 ml
44,75 $

Consultez la fiche du gin à la SAQ

Boîtes pour mixologues en herbe

PHOTO FOURNIE PAR LIQUID CHEFS

Le coffret cocktail « gin pétillant » contient une bonne quantité d’ingrédients à agencer avec vos gins préférés.

Pour s’aider à faire bon usage de tous les nouveaux spiritueux qui inondent le marché, on peut s’offrir un coffret de Liquid Chefs. Celui qui a été pensé pour le gin (69 $), par exemple, contient un sirop de pamplemousse rose, vanille et romarin, un sirop de framboise, concombre et basilic, un sirop d’hibiscus et lavande, du jus de lime, une bouteille de tonic 1642, une canette de soda, des limes déshydratées, du poivre rose écrasé, des fleurs d’hibiscus ainsi qu’un doseur à cocktail. Plusieurs recettes fort rafraîchissantes sont proposées, pour ceux et celles qui sont moins à l’aise avec la création de cocktails. Liquid Chefs a été fondé par Fidel M. Vasquez (Barranco, India Rosa, Ruby Café), Jonathan Martinez (mixologue) et Michelangelo Miceli (mixologue et chef) pendant la pandémie pour offrir l’expertise du trio à monsieur et madame Tout-le-Monde tandis que ses clients habituels, les bars et restaurants, étaient fermés.

Consultez le site de Liquid Chefs