En seulement quelques années, l’industrie brassicole québécoise a acquis une expertise enviable et plusieurs dizaines de microbrasseries ont vu le jour. Chaque mois, nous parlons d’un aspect du monde effervescent de la bière.

Publié le 25 mai 2021
Pierre-Marc Durivage
Pierre-Marc Durivage La Presse

Le barbecue est sans contredit l’un des piliers de la saison estivale. Et qui dit barbecue dit bière, certainement la boisson par excellence des amateurs de gril. Elle est évidemment parfaite en apéro, mais elle peut aussi accompagner à merveille à peu près tout ce qui se cuisine sur le feu.

Pour discuter bouffe et bière, nous nous sommes tourné vers la toute nouvelle boutique spécialisée Bière Froide, ouverte dans le quartier Pointe-Saint-Charles par les propriétaires du restaurant Parliament et des bars El Pequeno et Coldroom. On ne pouvait pas mieux tomber. « Comme on n’a eu rien à faire pendant presque un an, on a décidé d’ouvrir un magasin spécialisé en bières de microbrasserie, souligne le proprio Kevin Demers. Mais on a surtout lancé ce projet parce qu’on s’est justement demandé ce qui était bon à boire avec les pique-niques et les barbecues. Évidemment, la réponse était la bière ! »

Sommelier en bière, le gérant de la boutique, Frédérick Masse, est en quelque sorte revenu à ses premières amours, lui qui était barman au Coldroom et, avant cela, mixologue sénior du Nacarat. « J’ai commencé ma carrière dans des brasseries, je travaillais dans la bière et je n’ai jamais perdu cet intérêt-là, affirme-t-il. Alors, c’est certain que pour moi, le barbecue rime avec bière : ça sonne fumé, rafraîchissant, ensoleillé, social. »

C’est le même genre de réflexion qui a mené les microbrasseries Tadoussac, St-Pancrace, La Compagnie et La Mouche à développer la Trail 09, un premier brassin collaboratif nord-côtier qu’on a voulu accessible et rafraîchissant, parfait pour le plein air et le barbecue. « L’été, on veut des bières désaltérantes, il fait chaud, il fait beau, on bouge, on transpire, on ne boit pas les mêmes bières que l’hiver, nous dit Martin Fournier, propriétaire de la Brasserie Tadoussac. Quand il fait 30 °C sur la terrasse et qu’on ajoute le feu du barbecue, ça donne soif, on a besoin de se rafraîchir. »

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

« Quand il fait 30 °C sur la terrasse et qu’on ajoute le feu du barbecue, ça donne soif, on a besoin de se rafraîchir », souligne Martin Fournier, propriétaire de la Brasserie Tadoussac.

Nommée en référence au numéro de région administrative de la Côte-Nord et du surnom que l’on donne là-bas à la route 138, la Trail 09 est une ale faible en alcool, bien croquante, avec une agréable pointe houblonnée obtenue à la faveur d’une erreur heureuse survenue lors du troisième brassin, nous a avoué Martin Fournier. Aussi, 100 % des ingrédients proviennent du Québec.

Pour faire une bonne bière de soif, il faut que tous les ingrédients soient bien équilibrés et qu’ils soient de bonne qualité.

Martin Fournier, propriétaire de la Brasserie Tadoussac

« Attention toutefois, ajoute-il, il y a de mauvaises bières de soif ; en fait, c’est comme un casse-croûte, il y en a de bons et de moins bons ! Mais quand tu arrives dans un bon casse-croûte, tu es vraiment content ! »

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE LA BRASSERIE TADOUSSAC

La Trail 09

La Trail 09 se veut donc une excellente bière passe-partout qui se boit bien pendant que l’on apprête la brisket ou que l’on fait rôtir la truite fraîche dans la poêle. C’est sans surprise le genre de bières que Frédérick Masse suggère en apéro l’été, mais il propose aussi de changer de style une fois passé à table. « Quand je pense au barbecue, je pense à la fumée et à ces saveurs-là, je serais donc tenté de suggérer une bière légèrement fumée, affirme le jeune sommelier de formation. J’irais aussi avec une bonne rousse irlandaise, les arômes de céréales et de caramel vont bien avec le porc, les côtes levées et le poulet barbecue. »

« Enfin, je finirais peut-être le repas avec une bière vieillie en fûts de bourbon, enchaîne-t-il. Ça vient par exemple vraiment bien compléter un repas de côtes levées avec sauce au bourbon, d’autant plus qu’il y a aussi plusieurs sauces barbecue qui expriment de beaux arômes de café. »

Mariage parfait, mariage gourmand !

Sélection du moment

Coup d’œil à quelques bières particulièrement appropriées avant ou pendant les repas sur le gril, choisies par Frédérick Masse, gérant de la boutique Bière Froide.

Simplicité volontaire

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Simplicité volontaire

Champ Libre
4,8 % alc. /vol., 473 ml

Inspirée des premières lagers brassées dans la vallée de Pilsen, en République tchèque, la Simplicité volontaire profite comme il se doit d’un généreux apport de houblon Saaz, mais aussi de la présence de copeaux de chêne pendant sa longue maturation à froid. « À l’image des bonnes pilsners bohémiennes, c’est une blonde sèche et délicate, avec un côté rafraîchissant qui est parfait après une grosse journée au soleil, soutient Frédérick Masse. La Simplicité volontaire est vraiment une bonne blonde de soif, avec en bouche une belle présence de céréales. C’est sa légèreté qui la définit, avec un goût subtil et agréable. »

Bracia W Dymie

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Bracia W Dymie

Brasserie Dunham
3,7 % alc. /vol., 750 ml

Produite à partir de malts fumés au bois de chêne, la Bracia W Dymie est une authentique grodziskie, bière de blé fumée traditionnelle polonaise. Elle a d’ailleurs été brassée en collaboration avec la brasserie Browar Widawa, située à l’est de Varsovie. « Je l’ai justement recommandée à un client qui voulait une bière pour accompagner un barbecue, se rappelle Frédérick Masse. C’est une bière très légère, ce qui n’est pas commun pour les ales fumées, qui sont bien souvent très corsées, parfois même vieillies en fûts de bourbon, par exemple. Bref, pas le genre de bière que tu veux boire à côté du barbecue. Celle-là, elle est super rafraîchissante, parfaite à partager. »

Rousse irlandaise

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Rousse irlandaise

Brasserie Mille-Îles
4,9 % alc. /vol., 473 ml

Brassée dans le respect des traditions irlandaises, cette ale rousse est brassée avec des malts pâles anglais et de l’orge torréfiée. Elle bénéficie de l’apport subtil des houblons Nugget et East Kent Golding. « Cette bière est idéale pour accompagner le repas, soutient Frédérick Masse. À 4,9 %, elle est tout de même légère et rafraîchissante, mais elle offre aussi une touche de malt légèrement caramélisé et de belles notes de pain grillé. Très bonne ! »

Marto Jack Érable

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Marto Jack Érable

Inox
6,5 % alc. /vol., 473 ml

Il a fallu attendre 34 ans avant de pouvoir trouver les bières de la microbrasserie Inox à Montréal. En effet, Bière Froide a le privilège de vendre les produits de cette microbrasserie, au deuxième rang des plus anciennes de la province. C’est le cas de la Marto Jack Érable, une bière rousse « pimpée » brassée avec du sirop d’érable et des copeaux de chêne infusés de Jack Daniel’s en collaboration avec l’animateur Marto Napoli. « Les premiers arômes sont ceux des céréales torréfiées et caramélisées, on détecte également des notes de pain grillé et de biscuit, explique Frédérick Masse. En bouche, le sucre n’est absolument pas trop prenant et on peut tout de suite goûter aux saveurs de céréales torréfiées. C’est en finale que le whisky et l’érable ressortent, tout en subtilité. Elle répond à toutes mes attentes d’une bière de barbecue ! »