La saison du barbecue est arrivée ! Mais la chaleur aussi, moins agréable pour le vin dans notre verre que pour nous. Si vous mangez à l’extérieur et qu’il fait chaud, servez les vins un peu plus frais qu’à l’habitude, car ils se réchauffent rapidement dans le verre. Et gardez un seau rempli moitié-moitié de glace et d’eau sous la main, pour y plonger la bouteille au besoin.

Véronique Rivest
Véronique Rivest Sommelière, collaboratrice invitée

Parfait pour l’apéro

Voici un rosé tout indiqué pour un apéro autour du barbecue. Élaboré avec les cépages seyval noir et vidal en parts égales, il offre un nez charmeur qui mêle des petits fruits rouges, certains aigrelets, d’autres sucrés, à des notes d’agrumes et d’herbes. Sec et léger, il offre un joli fruité en bouche, même une certaine rondeur, tout en faisant preuve d’éclat et de fraîcheur. Rien de compliqué, mais très bien fait, charmeur et rafraîchissant et, surtout, une juste expression du terroir québécois. Il accompagnera aussi des poissons, des crevettes, des légumes verts ou des saucisses grillées. Et si vous prévoyez voyager localement pendant l’été, c’est un super domaine à visiter pour son accueil, son économusée du vigneron, son parcours d’interprétation. Du bon vin à déguster et plein de choses à apprendre !

Vignoble de l’Orpailleur L’Orpailleur Rosé Vin du Québec 2020, 16,45 $ (14721950), 12,5 %

Garde : à boire

Consultez la fiche de la SAQ

Pour passer à table

PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE LA SAQ

Château Mourgues du Grès Galets Rouges Costières de Nîmes 2020

Voici un vin plus corsé et charnu, empreint du soleil du Midi, mais aussi juteux, gourmand et tonique. À base de syrah, avec aussi du grenache et un tout petit peu de mourvèdre et de marselan, il s’ouvre sur des arômes fruités, floraux, avec une pointe animale, sanguine. La bouche offre un fruit mûr et une texture presque dodue, équilibrés par une acidité fraîche et de légers tanins qui apportent juste ce qu’il faut d’aspérités. Très harmonieux, il appelle la nourriture. À servir légèrement rafraîchi avec des côtelettes de porc au romarin, une pizza de légumes grillés aux herbes, un hamburger à l’agneau avec tapenade.

Château Mourgues du Grès Galets Rouges Costières de Nîmes 2020, 18,45 $ (10259753), 14 %, bio

Garde : de 1 à 2 ans

Consultez la fiche de la SAQ

À acheter (et déguster) les yeux fermés

PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE LA SAQ

Terre Nere Etna Rosso 2019

Les vignes cultivées sur le mont Etna donnent certains des vins les plus singuliers et recherchés d’Italie. Sur ces sols volcaniques, le cépage nerello mascalese donne des vins d’une grande finesse. De couleur pâle, le Terre Nere offre un nez parfumé, complexe, où se mêlent des notes de framboise, de cerise, d’herbes aromatiques, de thé noir, de sous-bois. La bouche fait preuve de matière, avec beaucoup de fraîcheur et des tanins encore fermes. Très sec, avec de la texture, du grain, et une impression minérale, caillouteuse. Bref, c’est un vin savoureux, singulier, et une parfaite introduction aux grands vins de l’Etna. Il est parti vite, il en reste peu, mais c’est un vin à acheter les yeux fermés chaque année. À déguster avec des côtelettes d’agneau ou une côte de bœuf au barbecue.

Terre Nere Etna Rosso 2019, 29,35 $ (12711176), 13,5 %

Garde : de 5 à 7 ans

Consultez la fiche de la SAQ