La viande rouge n’a plus le monopole du barbecue. Il en va de même pour le vin qui accompagne la cuisine sur le gril. Rosé, blanc, orange et rouge léger, toutes les couleurs sont permises.

Karyne Duplessis Piché
Karyne Duplessis Piché Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Rosé corsé

La couleur assez pâle de ce rosé de Provence laisse croire que le vin sera léger et souple. Pourtant non. Entre les mains du vigneron Pierre-François Terrat, cet assemblage de grenache, de syrah et de cinsault donne un rosé puissant qui ira à merveille avec la pizza cuite sur le gril et les brochettes. Dans le verre, les arômes de fleurs sont invitants. Une fois en bouche, la texture enveloppante et vineuse dévoile des notes de noyaux de pêche et de fruits rouges. Pour apprécier sa longueur et sa matière, ne le servez pas trop froid.

Les Béatines Coteaux d’Aix en Provence rosé 2020, 21,65 $ (11232261), 13 %, bio

Consultez la fiche de la SAQ

L’autre Penedès

PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE LA SAQ

Parès Baltà Mas Elena 2018

Les vins du Penedès, en Catalogne, rayonnent depuis quelques années grâce aux cavas, ces délicieux mousseux. Cette région, près de la Méditerranée, est aussi un terroir exceptionnel pour la production de vin rouge, comme le démontre cette cuvée de Parès Balta. Mas Elena réunit le merlot et les cabernets. Après un élevage en fûts de chêne, le vin s’ouvre sur des notes d’épices douces et de poivron. Les tanins fermes et granuleux laissent place à des notes de fruits mûrs. D’une complexité étonnante pour le prix, il fera un malheur avec les légumes grillés.

Parès Baltà Mas Elena 2018, 20,55 $ (10985763), 14 %, bio

Consultez la fiche de la SAQ

Orange barbecue

PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE LA SAQ

AA Badenhorst Riviera Secateurs Swartland 2020

Un vin blanc qui se prend pour un rouge, voilà qui décrit bien le vin orange. Dans la région du Swartland, en Afrique du Sud, le vigneron Adi Badenhorst laisse en contact les peaux de chenin et de grenache blanc avec le jus, à la manière d’un vin rouge. Résultat : la couleur est légèrement orangée, mais surtout, le goût est puissant et tannique. Les parfums de pêche, de fleurs et d’agrumes qui remplissent le verre se retrouvent aussi en bouche. Idéal pour accompagner le poulet grillé.

AA Badenhorst Riviera Secateurs Swartland 2020, 23 $ (13995027), 13,5 %

Consultez la fiche de la SAQ

Rouge étonnant

PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE LA SAQ

Bonny Doon Le Cigare Volant Cuvée Oumuamua Central Coast 2018

Ceux qui connaissent Le Cigare volant, ce vin américain produit par Randall Graham, seront surpris en goûtant cette nouvelle cuvée. Plus fruité et moins corsé, l’Oumuamua n’a rien à voir avec la production des années passées. Rien de surprenant, puisque le vigneron a vendu sa célèbre marque l’an dernier. Randall Graham ne dirige plus l’entreprise, mais il est resté aux commandes des vinifications. Ce nouveau rouge conserve ce qui a rendu la marque célèbre : il réunit des cépages typiques de la vallée du Rhône. L’entrée en bouche est juteuse et rappelle le goût des cerises mûres. La finale poivrée persiste longtemps et se mêle à de subtils tanins.

Bonny Doon Le Cigare Volant Cuvée Oumuamua Central Coast 2018, 26,35 $ (14602889), 13,5 %

Consultez la fiche de la SAQ

Non traditionnel

PHOTO TIRÉE DU SITE WEB DE LA SAQ

Plaimont Saint-Mont Les Cépages Préservés 2017

Impossible de ne pas tomber sous le charme des parfums de papaye et de mangue qui explosent dans ce verre du sud-ouest de la France. Le charme se poursuit en bouche où les notes fruitées complètent le volume et la texture amples du vin. C’est sec, frais et délicieux. À ce prix, c’est un mariage heureux avec le saumon grillé et c’est surtout, un voyage au pied des Pyrénées où les cépages locaux (gros manseng, petit courbu et arrufiac) nous en mettent plein la vue.

Plaimont Saint-Mont Les Cépages Préservés 2017, 16,95 $ (14397387), 13 %

Consultez la fiche de la SAQ