Voici trois vins qui sont d’excellents candidats pour faire ses classes. Trois exemples très classiques pour apprendre ce que les vins d’un certain cépage ou d’une certaine région peuvent goûter. Un cépage aux arômes exubérants, le viognier, un délicieux valpolicella et une très juste expression du Douro.

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Viognier parfumé

Vous ne connaissez pas le viognier ? Voici le vin idéal pour s’y initier. Comme le gewurztraminer, c’est un cépage qui ne laisse pas indifférent. Cépage aromatique, il offre ici une certaine retenue au nez, mais avec un parfum typique : poire mûre, abricot au sirop, très floral (jasmin et fleur d’oranger), et pas mal épicé. La bouche est riche, ample et grasse, caractère amplifié par une acidité modérée. L’équilibre est apporté par de jolis amers, qui rappellent l’écorce d’orange, les épices, et de très légers tanins. Un vin aux saveurs crescendo, qui évolue beaucoup dans le verre. À essayer avec du homard à la vanille, des pétoncles au curry ou curcuma.

Bonterra Viognier Mendocino County 2018, 20,65 $ (898767) Bio 14,8 %.

Garde : 2 à 3 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ : https://www.saq.com/fr/898767?q=898767

Simple et savoureux

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Brigaldara Valpolicella 2018

Un vrai bon Valpo. Pas un amarone, ni un ripasso, mais le vin le plus simple du coin, le vin de tous les jours. Mais simple ne veut pas dire pas bon ! Issu des mêmes cépages que ses grands frères, corvina, corvinone et rondinella (et pas sangiovese tel qu’indiqué sur le site de la SAQ – cépage interdit dans l’appellation), le simple Valpolicella a longtemps souffert d’une image de vin quelconque issu d’une surproduction. Pas ici : ce vin est savoureux, frais, tonique, archi sec et appétissant. Des arômes de cerise et de canneberge, un caractère gouleyant, mais aussi de la matière, de légers tanins et une pointe d’amertume en font un vin complet, parfait pour la table. Exactement ce que je cherche quand je veux un bon Valpo. Pizza, pâtes sauce tomate, foie de veau, légumes amers.

Brigaldara Valpolicella 2018, 18,45 $ (14320523) 13 %.

Garde : 1 à 2 ans.

Offert en succursales à partir du 25 mars.

> Consultez la fiche de la SAQ : https://www.saq.com/fr/14320523?q=14320523

Transporter dans le Douro

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Conceito Contraste Douro 2017

Plonger le nez dans ce vin, c’est comme se retrouver dans les vignobles du Douro : on y sent la terre chauffée par le soleil ! Élaboré avec de vieilles vignes de touriga franca, touriga nacional et tinta roriz, surtout, ainsi qu’une douzaine d’autres cépages, il offre une couleur et un nez sombres : des arômes de fruits noirs, mûrs et confits, de prunes, de cerise à l’eau-de-vie, de fleurs mauves séchées, de terre noire chaude. Très sec, ample et corsé en bouche, mais avec beaucoup de fraîcheur, et une forte impression minérale, caillouteuse. La finale est longue, serrée, sur des tanins fermes. À passer en carafe et déguster avec des viandes braisées.

Conceito Contraste Douro 2017, 20,65 $ (13211894) 14 %.

Garde : 6 à 8 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ : https://www.saq.com/fr/13211894?q=13211894