Patrice Plante, alias Monsieur Cocktail, persiste et signe dans sa mission de démocratiser l’art de la mixologie. Il lance cette fois une boîte livrée à domicile tous les mois dans laquelle on trouve le nécessaire pour réaliser sa consommation préférée – on n’a qu’à y ajouter de l’alcool, au choix.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Il n’est en effet pas donné à tout le monde de réaliser un cocktail dans les règles de l’art. Il en va des proportions, de la fraîcheur et de la qualité des ingrédients, mais aussi de la température de la mixture. « On n’obtient jamais le même résultat, nous a indiqué Patrice Plante. Je voulais donc trouver le moyen de préparer un cocktail sans jamais le rater. On a essayé de décortiquer la chimie de la mixologie et on a déterminé que chaque cocktail a son point de rupture au niveau de la température et du taux de dilution. »

On s’est donc demandé comment faire pour réaliser un cocktail de pro à la maison en toute simplicité. Avec la boîte, on invente une nouvelle façon de faire, on enlève les mélangeurs de l’équation et on procède comme pour une recette.

Patrice Plante, alias Monsieur Cocktail

Toutes les quantités sont mesurées en tasses et les recettes sont toujours détaillées en quatre étapes. Quant à la dilution désirée, elle est obtenue en mélangeant à la baguette une quantité exacte de glaçons pendant un nombre précis de secondes. Le jeune mixologue de Québec soutient d’ailleurs que l’élaboration de tous ses nouveaux cocktails va être mise à l’essai selon sa nouvelle technique jusqu’à l’obtention du juste équilibre.

Dans chaque boîte, on trouve un sirop signé Monsieur Cocktail, de même qu’un mélange maison élaboré spécialement pour la boîte. Il y a aussi tout le nécessaire pour préparer huit cocktails – on parle par exemple de jus pressés à froid, d’allongeurs ou d’amers, et même d’agrumes frais ou déshydratés. Chaque boîte est déclinée selon sept profils de goût, avec une nouvelle recette offerte tous les mois. Des boîtes éphémères sont aussi proposées selon le thème de la saison — cet hiver, on peut se laisser tenter par la boîte de Licorne, alors que la boîte à Bonhomme est déjà là en prévision du Carnaval de Québec.

Patrice Plante met l’accent sur le fait qu’aucun abonnement n’est nécessaire et qu’on peut aussi changer de profil de goût à tout moment. Être abonné permet simplement d’être informé en primeur sur la nouvelle recette du profil choisi, mais le prix de la boîte est le même pour tout le monde, soit 48,95 $ — et la livraison est gratuite au Québec.

Écoresponsable

PHOTO FOURNIE PAR MONSIEUR COCKTAIL

Patrice Plante, alias Monsieur Cocktail, lance une boîte livrée à domicile tous les mois dans laquelle on trouve le nécessaire pour réaliser sa consommation préférée — on n’a qu’à y ajouter de l’alcool, au choix.

Les boîtes prêtes à cuisiner ont récemment dû essuyer de sévères critiques en raison du suremballage et des déchets qu’elles génèrent. Patrice Plante avait ça en tête quand est venu le temps de concevoir sa propre boîte à cocktails. « On a plus que fait nos devoirs, on a essayé de faire une démarche complète, notamment par rapport à l’efficacité réelle du recyclage, nous a expliqué le propriétaire de Monsieur Cocktail. On s’est informés auprès de Recyc-Québec et ils nous ont notamment appris que les centres de tri rejetaient les sacs de plastique imprimés. On n’utilise donc aucun plastique, sauf un seul petit sac qui n’est pas imprimé. Tout le reste est en papier, il n’y a aucun fini glacé, le carton de la boîte est fait à 100 % de matériaux recyclés alors que le papier est fait à partir de fibres qui contiennent au moins 30 % de matières recyclées. » Les pailles sont aussi en carton, le verre des bouteilles est recyclable, tout comme l’aluminium des canettes d’eau pétillante. Les produits proviennent par ailleurs à peu près tous du Québec, comme les jus Loop ou l’eau Eska, ou encore l’amer de la distillerie Noroi, de Saint-Hyacinthe.

Toutefois, le fait de proposer en boîte une solution simple pour préparer des cocktails pourrait-il éventuellement encourager les gens à concocter leurs consommations sans aide ? « Sincèrement, la boîte permet de sauver beaucoup de temps pour rassembler tout le nécessaire, en particulier les ingrédients spéciaux, dit Patrice Plante. Contrairement aux boîtes prêtes à cuisiner, on propose des ingrédients vraiment originaux, sans compter le temps qui est généralement consacré à préparer les cocktails. Même pour les barmen, c’est une révélation ; tu peux servir huit personnes en six ou sept minutes, en continuant d’échanger avec les convives. Et si tu as un gros bol à punch, tu n’as qu’à changer les proportions. »

« Mais si ça peut transformer la façon que les gens font les cocktails, ça va être une grande victoire, a-t-il enchaîné sans hésitation. Et ça va me faire plaisir de leur vendre les sirops et les mix maison ! »

> Visitez la page de Monsieur Cocktail : https://www.facebook.com/LeMonsieurCocktail/