Les dégustations virtuelles se multiplient pour démystifier le saké. L’entreprise Déserteur a récemment commencé à distribuer les produits de quelques brasseries artisanales et à animer des ateliers sur le sujet.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Le restaurant Fleurs & Cadeaux met de l’avant sa sélection de sakés à emporter avec un repas. Le jeudi 3 décembre, on peut peaufiner ses connaissances en assistant gratuitement au webinaire Célébrons le saké, présenté par l’Association Saké Québec (ASQ). C’est une version condensée du festival annuel Kampai.

Animé par Alexis Bernard (président de l’ASQ, certifié professionnel avancé du saké), Kuniko Fujita (sommelière internationale en saké) et Ped Phimphrakeo (copropriétaire du restaurant Jun I et Okini Tradition), le webinaire se penchera sur huit sakés, leurs particularités, leurs provenances tout en s’intéressant l’histoire des brasseries au Japon et en Amérique du Nord.

Les caisses mixtes qui étaient vendues pour l’évènement se sont envolées. Leur nombre était fort limité. Mais rien ne vous empêche de passer à la SAQ, chez Fleurs & Cadeaux ou chez Jun I pour avoir un saké à siroter devant votre écran.

> Consultez le site du webinaire Célébrons le saké