Voici trois vins qui peuvent très bien être bus seuls, sans nourriture. Leur caractère digeste, très frais, et surtout leur équilibre sans faille leur confèrent un côté gourmand, facile à boire. Mais ils font aussi preuve d’une certaine complexité et d’une tenue qui en font de très bons vins, très polyvalents pour la table. Harmonieux est le mot qui me vient tout de suite à l’esprit : cette impression que rien ne dépasse, que tout se fond dans un ensemble savoureux, qui donne simplement envie de s’en verser un deuxième verre.

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Tout en texture et en finesse

Décidément, le cépage xarel-lo a le vent dans les voiles. Cépage important pour l’élaboration du Cava, on le retrouve de plus en plus vinifié seul, en vin tranquille. Et pour cause : c’est un cépage très qualitatif. Issu de vignes de 80 ans, El Fanio offre de nouveau un excellent rapport qualité-prix dans ce millésime. Très fin, avec des arômes délicats de poire, d’amande, de foin et de brioche, et une impression minérale, saline. Sec et ample en bouche, avec une texture crémeuse et beaucoup de fraîcheur, accentuée par cette impression saline et des notes crayeuses. Un vin tout en texture et en finesse qui plaira assurément aux amateurs de bons chablis. Poissons et fruits de mer frits, en sauce crémeuse ou en risotto lui iront à merveille, tout comme des pâtes au saumon fumé ou aux sardines et au fenouil.

Albet I Noya El Fanio Xarel-lo Penedès 2018, 21,10 $ (12674221), 13 %, bio.

Garde : de 4 à 6 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Quel joli vin !

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Cascina La Ghersa Ficelle Barbera Piemonte 2018

La barbera est le cépage le plus cultivé du Piémont et Massimo Pastura de Cascina La Ghersa en a fait sa spécialité. Moins tannique et plus fruitée que le nebbiolo, la barbera se distingue par son acidité très fraîche qui lui confère éclat et vitalité — quand elle n’est pas écrasée par le bois. Aromatique, savoureuse et très piémontaise dans sa facture, cette cuvée élaborée en cuve béton met de l’avant le caractère savoureux du cépage. Des arômes de fruits rouges, de cerise et de griottes ouvrent le bal, avec des notes de fleurs séchées et de terre fraîche. Très sec et tonique, avec des tanins légers, et du grain à la texture. Pas le plus profond, mais hyper harmonieux et long en bouche. Impressionnant à ce prix et, surtout, délicieux. À servir avec osso buco, pâtes ou risotto aux champignons sauvages, spaghetti bolognaise, agnolotti.

Cascina La Ghersa Ficelle Barbera Piemonte 2018, 19,80 $ (14509511), 13 %.

Garde : de 2 à 4 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Délicieux et d’un équilibre sans faille

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Domaine Pellé Menetou-Salon Morogues 2017

L’appellation de Menetou-Salon est la voisine directe, à l’ouest, de Sancerre. On y retrouve les mêmes cépages, sauvignon blanc et pinot noir, sur des sols semblables, avec lesquels on élabore des vins blancs, rouges et rosés, souvent d’un très bon rapport qualité-prix. Comme les vins du Domaine Pellé, situé dans le village de Morogues. Le pinot noir est particulièrement réussi en 2017. Le nez est délicat, parfumé et charmeur, avec du fruit rouge bien mûr — cerise, griotte, gadelle, framboise, des notes florales et une pointe d’épices. La bouche est pareille, fruitée et charmeuse, tout en faisant preuve de matière et de tenue, avec une acidité fraîche et juste ce qu’il faut d’aspérités tanniques et de fermeté sur une longue finale. Il ira à merveille avec un poulet rôti ou aux champignons, un magret de canard aux framboises ou aux cerises.

Domaine Pellé Menetou-Salon Morogues 2017, 29 $ (14292446).

Garde : de 4 à 6 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ