Cette semaine, un joli vin blanc de l’Espagne verte, qui s’exprime tout en fruit et en rondeur. Et deux vins issus de cabernet franc, de deux régions distinctes, qui mettent de l’avant le caractère savoureux du cépage qui, lorsque cultivé avec soin, s’imprègne facilement des spécificités d’un lieu. Avec du fruit, certes, mais aussi toutes ces saveurs plus près de la terre et du monde végétal.

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Parfait pour les poissons

Si vous appréciez le cépage albariño, vous aimerez beaucoup ce vin. Cépage phare de l’appellation Rias Baixas, en Galice, dans le nord-ouest de l’Espagne, il donne des vins charmeurs et très passe-partout. Le nez, plutôt délicat, s’ouvre sur des arômes fruités de pêche, de clémentine et de salade de fruits, avec quelques notes florales et crémeuses. La bouche est ronde, souple et juteuse avec de jolis amers en finale qui apportent de la fraîcheur. Un exemple classique de Rias Baixas, il ira à merveille avec des poissons et des fruits de mer préparés en toute simplicité. Il est aussi assez polyvalent pour accompagner des tapas variées et tout indiqué pour une tortilla, espagnole bien sûr !

Laxas Rias Baixas 2018, 19,85 $, (14365844), 12,5 %.

Garde : 1 ou 2 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Naturellement gourmand

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Les Équilibristes Bergerac Hirsute 2019

Ce vin a été mis en vente lors de l’opération Vins nature. Il en reste encore un peu en ligne, et plusieurs caisses devraient maintenant être offertes en succursales. Un vin nature donc, super bien fait, issu de raisins cultivés en bio sur les hautes terrasses de la Vallée de la Dordogne : 80 % de cabernet franc vinifié en grappes entières et 20 % de merlot éraflé. Ça donne un vin à la couleur violacée, au nez sombre de fruits noirs et de terre chaude, avec une pointe florale. La bouche est fraîche et tonique, avec une matière mûre qui lui confère une texture caressante. La finale est gourmande, avec des notes de réglisse et d’épices, une nette impression minérale et des tanins frais et croquants. À déguster avec des saucisses grillées, un rôti de porc braisé au chou rouge, un risotto aux betteraves.

Les Équilibristes Bergerac Hirsute 2019, 19,95 $, (14431995), 13 %.

Garde : de 3 à 5 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Avec des taches, mais sans failles

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Château Yvonne La Folie Saumur Champigny 2019

Ah, Yvonne ! Ce vin ne me déçoit jamais. Même s’il n’y a pas d’Yvonne, du moins plus maintenant. C’est Mathieu Vallée qui travaille ce domaine d’une dizaine d’hectares. Il l’a repris en 2007, déjà certifié bio, des mains d’Yvonne et de Jean-François Lalumière. Ce 100 % cabernet franc est d’un violet profond et tache les parois du verre, signe d’une année chaude. Pourtant, le vin reste d’un équilibre sans failles. Un peu de réduction à l’ouverture se dissipe avec un passage en carafe. Apparaissent alors une impression minérale qui rappelle la mine de crayon, des notes de cèdre, de terre cuite et de fruits rouges. Très sec et sapide, avec de la matière, de la sève et des tanins très fins. Un vin ancré dans la terre, qui fait aussi preuve d’élan et d’éclat. Poulet rôti et légumes racines, foie de veau à la vénitienne, poivrons farcis.

Château Yvonne La Folie Saumur Champigny 2019, 29,30 $, (11665534), 13 %, bio.

Garde : de 8 à 10 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ