La tendance vers la bière en canette s’est accentuée dans les trois dernières années au Québec, portée, notamment, par la préférence des détaillants et des consommateurs. Or, cette préférence n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour l’environnement puisque l’aluminium qui n’est pas transformé localement a une plus grande empreinte écologique qu’une bouteille de verre réutilisée plusieurs fois, indique l’étude de cycle de vie réalisée par Recyc-Québec.

Valérie Marcoux
Le Soleil

Jusqu’en décembre 2017, une entente publique sur les contenants à remplissage unique (CRU) limitait leur utilisation à un ratio de 37,5 % au-delà duquel des pénalités financières s’appliquaient. Il s’agissait d’un incitatif pour favoriser la production et l’utilisation de contenants à remplissage multiple (CRM).

> Lisez la suite sur le site du Soleil