Le terme « authenticité », un peu comme « nature », est utilisé à toutes les sauces dans le monde du vin, et pas toujours de la façon la plus honnête. Si je parle d’authenticité dans un vin, je ne veux pas du tout dire qu’il colle à l’image qu’on se fait, ou qu’on nous projette, des vins d’une région. Je fais plutôt référence à des vins qui font preuve de sincérité : qui sont issus de raisins cultivés et vinifiés de la façon la plus naturelle, la moins interventionniste possible. Et ça, ça ne donne pas un profil « type », mais une expression honnête et transparente d’un lieu et d’une année.

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Un vin sud-africain

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Mullineux Kloof Street Old Vine Chenin Blanc Swartland 2019, 22,10 $ (12889409), 13 %

Andrea et Chris Mullineux, elle américaine et lui sud-africain, ont établi leur domaine dans la région de Swartland, en 2007, et se sont vite taillé une place parmi les meilleurs vignerons d’Afrique du Sud. L’accent est mis sur les vieilles vignes de chenin et de syrah, non irriguées, cultivées dans les sols de granite et de schiste de la région. Ici, ça donne un vin au joli nez d’agrumes, de pomme Golden et de poire, avec une impression minérale. La bouche, ronde et ample, offre un fruit juteux, avec une pointe de miel et de fleurs blanches. Une délicate amertume, qui rappelle la peau d’agrumes, apporte du relief et un agréable contraste au caractère juteux. À essayer avec une salade de crabe ou de crevettes aux agrumes, une salade de fenouil et de pommes vertes, un poisson grillé.

Mullineux Kloof Street Old Vine Chenin Blanc Swartland 2019, 22,10 $ (12889409), 13 %

Garde : de 3 à 4 ans

> Consultez la fiche de la SAQ

Porte-étendard autrichien

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Pittnauer Pitti Burgenland 2018, 17,95 $ (14444201), 12,5 %, bio

Ce vin est presque devenu un porte-étendard pour les vins autrichiens. À prix abordable, cultivé et vinifié avec grand soin, cet assemblage de deux cépages indigènes, le zweigelt et le blaufränkisch, est une excellente introduction aux vins rouges du pays : frais, savoureux et tonique. Tout comme la région de Burgenland, il combine l’influence de climats frais et chauds. Des notes de fruit rouge aigrelet, d’herbes et d’épices, de poivre, avec une délicate pointe florale, précèdent une bouche savoureuse et fringante. Très sec, avec de légers tanins qui apportent juste ce qu’il faut d’aspérités. Gouleyant et appétissant, il sera délicieux, légèrement rafraîchi, avec des charcuteries, des saucisses grillées, un poulet rôti, un sandwich aux légumes grillés. Une valeur sûre.

Pittnauer Pitti Burgenland 2018, 17,95 $ (14444201), 12,5 %, bio

Garde : de 1 à 2 ans

> Consultez la fiche de la SAQ

Un pur Chianti Classico

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Silvio Messana Montesecondo Toscana 2019, 23,85 $ (13897574), 12,5 %

J’ai recommandé le 2018 en début d’année ; le 2019 est tout aussi délicieux. Et il devrait maintenant être offert de façon plus régulière. Très bonne nouvelle ! Les vins du domaine offrent une expression pure et authentique de la région du Chianti Classico, avec une viticulture et des vinifications très naturelles, même s’ils ne collent pas nécessairement au profil « type ». Comme cette cuvée, toute en fraîcheur et gouleyante, issue à 100 % de sangiovese de jeunes vignes, cueillie plus tôt et vinifiée en cuve béton. Des arômes de fruit rouge mûr et juteux s’entremêlent à des notes de terre, d’herbes et de feuilles. Très sec, avec de légers tanins, ce vin fait preuve d’éclat et d’une immense buvabilité. À déguster avec une tarte aux tomates, des pâtes à la saucisse ou aux épinards, des légumes verts feuillus sautés à l’huile d’olive.

Silvio Messana Montesecondo Toscana 2019, 23,85 $ (13897574), 12,5 %

Garde : de 2 à 3 ans

> Consultez la fiche de la SAQ