Certains cépages, tels le cabernet sauvignon ou le chardonnay, ont énormément voyagé. Des milliers d’autres, pour toutes sortes de raisons, n’ont pas connu la même popularité et ne se retrouvent que dans quelques régions, voire uniquement dans leur terroir d’origine. De plus en plus valorisés aujourd’hui, ils contribuent énormément à la diversité des vins, mais aussi à celle des saveurs. Histoire de garder ses papilles ouvertes.

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Délicieusement complexe

Le sud-ouest de la France recèle un véritable trésor ampélographique. Gaillac est fascinant en ce sens, et le domaine de Causse Marines met en valeur ces vieux cépages, et le terroir qui les nourrit, par une viticulture biodynamique et des vinifications très naturelles. Mauzac, loin-de-l’œil et muscadelle composent cette cuvée, avec un peu de chenin et de sémillon. Un super nez de fruit très mûr, pomme jaune, poire, avec des notes de tilleul, de fleur d’oranger, une pointe de miel et d’épices. La bouche est riche, ample et juteuse, mais aussi dotée d’une acidité fraîche. Complexe, c’est un vin qui a de la gueule, mais qui est surtout délicieux. À essayer avec un poisson grillé avec salsa à la mangue, des acras de morue, un poulet rôti ou à la crème.

Causse Marines Les Greilles Gaillac 2018, 25,20 $ (860387), 12,5 %, bio.

Garde : de 3 à 4 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Fraîcheur rustique

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Anselmo Mendes Pardusco Vinho Verde 2017

On associe aujourd’hui la région du Minho, dans le nord du Portugal, pays du Vinho Verde, aux vins blancs, mais elle produisait avant surtout des vins rouges. Cette cuvée est un retour sur ces vins traditionnels : des rouges légers et simples, pour tous les jours, issus des cépages locaux. Celui-ci est un assemblage de pedral et de borraçal, originaire de la région, et d’alvarelhão, du Douro tout proche. Un peu de réduction à l’ouverture justifie un passage en carafe ou une ouverture anticipée. Peu fruité et très sec, léger et très frais, à peine tannique, il a un caractère simple et rustique qui est attachant. À servir rafraîchi, pour l’apéro ou avec des plats de tous les jours, en toute simplicité, comme là-bas.

Anselmo Mendes Pardusco Vinho Verde 2017, 15,65 $ (14347574), 12 %.

Garde : à boire.

> Consultez la fiche de la SAQ

Un Madiran hyper équilibré

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Domaine Labranche Laffont Madiran 2017

Coup de cœur pour ce délicieux Madiran : savoureux, avec de la mâche, de la fraîcheur et la gueule du lieu. Cette région est le royaume du tannat, cépage qui définit l’appellation, mais qui a souvent donné des vins durs, trop extraits, trop tanniques, trop boisés. Ici, une viticulture et des vinifications soignées respectent son caractère, mais sans l’exacerber. On a la puissance du tannat, ses arômes sombres de fruits noirs, de terre, de goudron et d’épices, mais dans une bouche hyper équilibrée, avec beaucoup de fraîcheur, une impression minérale et des tanins fermes certes, mais très fins. Tout indiqué pour un confit de canard, une côte de bœuf, un mijoté de haricots.

Domaine Labranche Laffont Madiran 2017, 18,20 $ (919100), 14 %, bio.

Garde : de 4 à 6 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ