La fête des Pères approche à grands pas. La journaliste spécialisée Karyne Duplessis Piché suggère quelques bouteilles pour leur faire plaisir.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Pour le papa « classique »

Si votre père aime le bordeaux, il sera comblé avec ce rouge élaboré dans l’Entre-deux-Mers. Cet assemblage de merlot et de cabernet-sauvignon s’ouvre sur des notes de fruits noirs et de réglisse. Une fois en bouche, le charme se poursuit avec des tannins soyeux qui se fondent dans une trame fruitée et épicée. La complexité est étonnante pour le prix. Le Château de Camarsac est l’une des 27 propriétés de la famille Lurton. Cet ancien château fort a été acheté en 1973 par Lucien Lurton. C’est maintenant son fils Thierry qui gère le domaine.

Thierry Lurton Château de Camarsac Bordeaux Supérieur Vieilles Vignes 2017, 17,55 $ (10521301)

> Consultez la fiche de la SAQ

Pour le papa « avant-gardiste »

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Gulfi Nerojbleo Nero D’Avola Sicilia 2017

Après la Seconde Guerre mondiale, Raffaele Catania a quitté sa Sicile natale pour immigrer à Paris. Il a travaillé jour et nuit dans un seul but : amasser assez d’argent pour acheter une terre en Sicile. C’est ainsi qu’est né le domaine Gulfi dans les années 70. Cinquante ans plus tard, son petit-fils Matteo Catania gère le domaine dont les vins sont certifiés biologiques. La cuvée Nerojbleo est élaborée à base de nero d’avola. Ce cépage est l’un des plus acides de l’Italie. Ça se remarque en bouche où la fraîcheur se mêle à des tannins très fins. Les notes d’épices et de sous-bois remplissent le verre. Pour accompagner les côtelettes d’agneau sur le gril.

Gulfi Nerojbleo Nero D’Avola Sicilia 2017, 26,40 $ (13437391)

> Consultez la fiche de la SAQ

Pour le papa « rose »

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Château Vignelaure Coteaux d’Aix-en-Provence 2019

Envie de célébrer avec du rosé ? Celui-ci possède assez de structure et de profondeur pour étonner votre papa. Le Château Vignelaure a été créé dans les années 60 par George Brunet, auparavant propriétaire du Château Lagune à Bordeaux. Lorsqu’il s’est installé en Provence, il a planté du cabernet-sauvignon. Ce cépage est toujours présent dans le vignoble. Une partie vinifiée en fût de chêne se retrouve dans l’assemblage de ce rosé. Dans le verre, il s’ouvre sur des notes de fruits rouges et d’épices. En bouche, c’est long et savoureux. Parfait à table !

Château Vignelaure Coteaux d’Aix-en-Provence 2019, 25,25 $ (12374149)

> Consultez la fiche de la SAQ