Le bartender Andrew Whibley prend l’industrie du cocktail au sérieux. Il a monté un des bars les plus raffinés en ville, le Cloakroom.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Mais ce tout petit établissement du centre-ville, qui mise sur une expérience ultrapersonnalisée, a ses limites, notamment sur le plan de la capacité de la salle.

L’équipe du Cloakroom a donc décidé de miser sur le volume avec son nouveau bar, Stillife, sans toutefois faire de compromis sur le plan de la qualité.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Le bartender Andrew Whibley prend l’industrie du cocktail au sérieux.

Voilà pourquoi, en plus des 16 cocktails au verre, 16 autres préparations sont vendues en bouteille.

Le menu se décline en ingrédients clés, qui changeront au fil des saisons. L’accent est mis sur une diminution progressive du gaspillage, grâce à des techniques avancées.

Il y a aussi une sélection de bières locales et de vins naturels, ces derniers étant choisis par Guillaume Tanguay, anciennement au restaurant Nora Gray.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

En plus des 16 cocktails au verre, 16 autres préparations sont vendues en bouteille.

Située dans un sous-sol du Vieux-Montréal, complètement remis à neuf, la salle de 125 places est à capacités variables. Des portes s’ouvrent et se ferment, pour créer une ambiance tantôt intime, tantôt plus festive.

Le Stillife est ouvert depuis jeudi.

640, rue Saint-Paul Ouest, Montréal

Consultez le site du Stillife : https://www.stillifemtl.com