Il n’y a pas si longtemps, l’idée d’un gin tonic québécois était complètement farfelue. Aujourd’hui, il existe plus d’une soixantaine de distilleries dans la province et autant, sinon plus, de gins : un livre comme L’apéro au Québec, avec ses recettes de cocktails à base de spiritueux de chez nous, peut donc exister.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Ce qu’on aime de cet ouvrage, outre le fait qu’il est fort joli, c’est la simplicité et l’élégance des recettes. Pas très surprenant, puisque ses auteurs, Max Coubès et Rose Simard, se sont donné pour mission de démocratiser le cocktail, par l’entremise de leur site 1 ou 2 cocktails.

Pour faire ce premier livre, le tandem s’est promené aux quatre coins du Québec chez des distillateurs, des brasseurs et d’autres producteurs de produits chouchous, comme Distillerie du St. Laurent, Miels d’Anicet, Ferme apicole Desrochers, La Société secrète, Cassis Monna & filles, Brasserie Dunham, etc.

IMAGE FOURNIE PAR KO ÉDITIONS

L’apéro au Québec — Cocktails locaux et de saison, par Rose Simard et Max Coubès

Les belles mises en contexte et les histoires donnent soif. Les recettes sont classées par saisons, ce qui n’empêchera jamais personne de boire un spritz en plein mois de décembre, naturellement, mais pourra néanmoins sortir très, très doucement les bartenders maison de leurs pantoufles. Il y a tant de nouveaux boires à découvrir !

L’apéro au Québec — Cocktails locaux et de saison, de Rose Simard et Max Coubès, KO Éditions, 215 pages, 29,95 $.