Quand la bière veut imiter le thé : c’est l’idée qu’avait en tête le maître-brasseur de Beau’s, Matthew O’Hara, quand il a commencé à réfléchir à faire une ale rappelant le goût du London Fog, boisson à base de thé Earl Grey et de lait moussant.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

« J’ai brassé une petite quantité [de bière] avec une première sorte de thé, mais je n’étais pas satisfait du résultat, nous a dit le brasseur de Vankleek Hill, en Ontario (à deux pas de la frontière québécoise). C’est alors qu’un de mes employés qui avait travaillé chez David’sTea m’a suggéré d’essayer leur mélange Earl Grey Cream. Le résultat s’est avéré fort plaisant, et la collaboration s’est très bien déroulée, d’autant plus que nous travaillons avec des ingrédients certifiés bio, tout comme David’sTea. »

La bière affiche en effet un profil similaire au London Fog, avec une présence marquée de vanille sucrée – des extraits de l’épice ont été ajoutés par Beau’s au terme du processus de fermentation.

« La bière est pleine de saveurs, bien équilibrée, c’est volontairement riche et décadent, parfait pour accompagner le dessert », soutient Matthew O’Hara, pour qui la bière est d’abord destinée aux amateurs de thé.

La London Fog sera vendue cet automne en canettes de 473 ml dans les dépanneurs et supermarchés du Québec ainsi que dans les succursales de la LCBO et les supermarchés de l’Ontario.