Il fait enfin beau – espérons que ça dure ! On profite de l’été pour se retrouver entre amis, autour de repas pas compliqués, et découvrir de nouveaux vins. En voici trois qui offrent plein de possibilités à table et qui sauront alimenter les discussions.

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Des bulles pas comme les autres

Complètement sec, alors que plusieurs cuvées précédentes semblaient plus dosées (avec plus de sucre résiduel), ce crémant 100 % chardonnay présente un caractère légèrement oxydatif, qu’on associe d’emblée aux vins du Jura. D’une couleur soutenue, avec des parfums de poire, de pomme jaune, ainsi qu’une pointe de pomme blette et de noix. Beaucoup de matière en bouche, soutenue par une acidité fraîche et des bulles fines et persistantes. Savoureux, avec un caractère affirmé, et assurément plus pour la table que l’apéro. À essayer avec un fromage comté, une viande blanche aux champignons et à la crème, un chou-fleur rôti. Ou des chips à la truffe !

Garde : de 4 à 6 ans

Jean Bourdy Crémant du Jura, 27,30 $ (13437439), 12 %

Un exubérant riesling sud-africain

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Oak Valley Stone & Steel Riesling Elgin 2018

Très joli riesling d’Afrique du Sud, de la région côtière d’Elgin, l’une des plus fraîches du pays, justement reconnue pour ses vins blancs. D’une couleur très pâle, avec beaucoup de reflets verts, ce vin offre un nez exubérant, qui fait penser aux rieslings d’Australie : très agrumes, lime et mandarine, avec des notes de pomme verte, de fleurs blanches et de romarin. Très sec et vif, il ravive les papilles et met l’eau à la bouche — littéralement. Parfait pour l’apéritif, tout comme pour la table : crevettes grillées à l’orange, rouleaux de printemps aux légumes, ceviche, acras de morue.

Garde : de 3 à 4 ans

Oak Valley Stone & Steel Riesling Elgin 2018, 17,80 $ (13572067), 12 %

Gouleyant cheverny

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Domaine des Huards Envol Cheverny 2016

Délicieux assemblage de pinot noir et de gamay d’appellation cheverny, peu connue, de la région qui se trouve entre Tours et Orléans. Très aromatique, avec le caractère affriolant du gamay, petits fruits rouges aigrelets, pointe de pivoine et de poivre, ainsi que des notes de sous-bois. Parfumé et complexe, le vin est bavard et s’ouvre beaucoup à l’aération. Très sec, tout en fruit et en fraîcheur, avec beaucoup d’éclat, de très légers tanins et une longue finale sur une impression caillouteuse. Tonique et gouleyant. Ai-je dit délicieux ? À servir frais avec à peu près n’importe quoi — il est hyper polyvalent —, mais surtout de la bonne compagnie. 

Garde : de 2 à 3 ans (mais pourquoi attendre ?)

Domaine des Huards Envol Cheverny 2016, 22,70 $ (12748278), 13 %, bio