Les vendanges se terminent dans l’hémisphère Sud, en Australie, et les cuves ne sont pas pleines. La sécheresse record des derniers mois a nui dans toutes les régions viticoles du pays.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
La Presse

Le journal Financial Review rapporte que la vallée de Barossa, le plus ancien et réputé vignoble du pays, a perdu environ 50 % de sa production.

Outre le temps sec et chaud, la région a souffert du gel et de la grêle en octobre. C’est un dur coup pour l’industrie viticole de l’Australie qui tente de changer son image pour répondre à la demande des consommateurs qui veulent des vins avec plus de fraîcheur, moins chargés en alcool et moins boisés.

Selon un article du journaliste Eric Asimov, du New York Times, la révolution des vins de l’Australie est en marche. Il cite entre autres les vins originaux de Gary Wills au domaine Jamsheed.

Le cabernet franc (13880377) est en vente en petites quantités à la SAQ. Éclatant de fruits en bouche, il changera votre opinion sur les vins de ce pays.

Jamsheed Ma Petite Francine 2017, 34,75 $ (13880377)

• L'article du New York Times (en anglais): https://www.nytimes.com/2019/03/21/dining/drinks/australian-wine.html

• Fiche du vin sur le site de la SAQ: https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/jamsheed-ma-petite-francine-2017/13880377