Le directeur de la rédaction de La Revue du vin de France, David Saverot, rappelle une donnée étonnante dans le numéro du mois d'avril: 10 cépages produisent près de 80 % des vins français alors que 210 variétés sont officiellement «autorisées» dans le pays.

Mis à jour le 10 avr. 2019
KARYNE DUPLESSIS PICHÉ LA PRESSE

Lesquels sont les plus communs? Merlot, grenache, syrah, chardonnay, sauvignon blanc et cabernet sauvignon, pour ne nommer que ceux-là.

Des vignerons se battent toutefois pour la sauvegarde de cépages oubliés et la réhabilitation de vignes bannies au XIXe siècle. Ce combat est le sujet du film Vitis prohibita qui sortira en France le 5 juin.

Le réalisateur Stéphane Balay présente des vignerons rebelles qui cultivent des variétés de raisin interdites, mais qui sont résistantes aux maladies.

Parmi ces cépages, on compte des hybrides; certains de ces croisements sont faits avec des vignes nord-américaines dont certaines se retrouvent au Québec.

> Lisez l'article de La Revue du vin de France: https://www.larvf.com/edito-permis-de-s-egarer,4610648.asp