La bouteille est petite, mais son contenu procure un grand plaisir. Il s’agit d’un riesling autrichien issu d’une vendange tardive.

Publié le 16 oct. 2019
Karyne Duplessis Piché
Karyne Duplessis Piché collaboration spéciale

Est-ce que c’est sucré ? Oui. Est-ce que c’est bon ? Oui. Alors pourquoi s’en priver !

Dans le verre, on reconnaît d’emblée le riesling avec ses parfums de silex et de pierre à fusil. Puis, on perçoit des notes d’abricot et de pomme jaune.

En bouche, l’attaque tendue rappelle le pamplemousse rose et la bergamote. Le tout est si bien équilibré que les 48 g de sucre résiduel par L passent presque inaperçus.

Idéal pour un accord sucré-salé avec un pad thaï ou pour accompagner les fromages.

Nigl Riesling Auslese Niederosterreich 2015, 30 $ (14095362)

Consultez la fiche de la SAQ : https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/nigl-riesling-auslese-niederosterreich-2015/14095362