Le vigneron québécois Serge Primi utilise depuis longtemps la musique classique pour éloigner les prédateurs de ses vignes au domaine Côte de Vaudreuil au moment des vendanges.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
collaboration spéciale

De l’autre côté de l’Atlantique, le prestigieux Château Palmer a lui aussi installé des haut-parleurs dans son vignoble, mais pour une autre raison.

« L’utilisation de différents types de sons dans le vignoble peut avoir un effet bénéfique sur la floraison, la croissance végétative, mais elle peut également aider à lutter contre des maladies, telles que l’Esca ou le mildiou », a expliqué le directeur du Château Thomas Duroux au magazine anglais Decanter.

Pour l’instant, seuls les plants de merlot ont droit à ce traitement musical, mais le château, situé dans l’appellation Margaux, cultive aussi du cabernet-sauvignon et du petit verdot.

Lisez l'article de Decanter : https://www.decanter.com/wine-news/palmer-music-vines-merlot-413660/