(Francfort) La chaîne allemande de restaurants Vapiano, en difficultés ces dernières années, a annoncé jeudi sa mise en faillite après avoir échoué à éponger ses besoins financiers aggravés par la crise du coronavirus.

Agence France-Presse

L’enseigne connue pour ses plats de pâtes fraîches et salades préparés à la minute explique dans un communiqué que la COVID-19 a « augmenté considérablement les besoins de liquidités » estimés à 36,7 millions d’euros (56,4 millions $). Mais « aucun accord final n’a pu être trouvé avec les banques de financement et les principaux actionnaires » pour la renflouer, ce qui a précipité son dépôt de bilan.

L’entreprise Vapiano SE (Société européenne) s’était déclarée insolvable le 20 mars dernier, peu de temps après avoir dû fermer jusqu’à nouvel ordre ses 230 restaurants dans le monde, dont 55 en Allemagne.

Cependant, les franchisés allemands et internationaux ne sont pas directement touchés par la demande de mise en faillite de Vapiano SE, ajoute le communiqué.

Faute d’un accord avec ses soutiens financiers, Vapiano ne pouvait plus espérer obtenir de prêt garanti par l’État via la banque publique KfW. Ce dispositif initié par Berlin pour aider les entreprises en difficultés à cause du coronavirus est très sollicité depuis son démarrage il y a une semaine.

La déconfiture de Vapiano, fondée en 2002 à Hambourg, a de fait des racines plus anciennes. En témoigne le parcours calamiteux de l’action introduite en 2017 à la Bourse de Francfort au cours de 23 euros, le titre ne valant plus que 3,50 euros à fin décembre 2019, soit avant l’éclatement de la pandémie, et 90 centimes d’euros mercredi.

Le directoire de Vapiano examine encore si des demandes de mise en faillite doivent être déposées pour les filiales du groupe.

Au Royaume-Uni, la chaîne de restaurants italiens Carluccio’s s’est mise en faillite lundi, également emportée par le coronavirus.