Pour vous aider à choisir ce que vous mettez dans votre panier, des nutritionnistes analysent quatre aliments.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Haché végétalien Steak Caché

Les Aliments Saporem

7,75 $ pour 185 g

Promesse : « Viande hachée végétalienne », disent Les Aliments Saporem.

Réalité : Cette solution de rechange à la viande hachée, proposée par une entreprise d’Oka, est effectivement végétalienne. Ses ingrédients ? Légumineuses (haricots rouges et blancs, pois jaunes, pois chiches, lentilles rouges), riz basmati bio, quinoa bio, etc. « Mis à part l’ajout de gomme de xanthane pour la texture, il n’y a pas d’autre additif », analyse Emmanuelle Dubuc-Fortin, nutritionniste chez Extenso, le centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal.

Comparativement aux produits similaires de marques Yves et Beyond Meat, c’est un produit moins transformé, « beaucoup moins salé », indique la nutritionniste. Par contre, le « sans-viande » Yves est moins gras et enrichi en vitamines et minéraux.

Croustilles au quinoa Puffs, parfum fauxmage cheddar blanc

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Croustilles au quinoa Puffs, parfum fauxmage cheddar blanc

GogoQuinoa

3,99 $ pour 113 g

Promesse : « Délicieux et ultra savoureux, nos PUFFS sont la meilleure alternative en matière de collations santé sur le marché », dit GogoQuinoa.

Réalité : Fabriquées au Québec, ces croustilles véganes à base de quinoa contiennent de la poudre de protéines de pois. Une portion de 50 g de bâtonnets fournit 6 g de protéines. Cela donne à ces croustilles « un avantage sur la plupart des autres croustilles », souligne Danya Beauregard, nutritionniste chez LauGau Nutrition. Autres atouts : elles contiennent plus de fibres et sont un peu moins grasses que la concurrence. Il reste que ce sont des chips — pas la meilleure collation santé au monde. À consommer à l’occasion, si le goût vous plaît.

Fromage non laitier à tartiner au sésame grillé Le Grand

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Fromage non laitier à tartiner au sésame grillé Le Grand

LeGrand

6,99 $ pour 227 g

Promesse : « Bio et fermenté », dit LeGrand.

Réalité : C’est vrai, ce produit est bio et fermenté, « comme l’indique la présence de cultures lactiques », observe Emmanuelle Dubuc-Fortin. « Le principal avantage de la fermentation est le goût, indique-t-elle. Cela donne un résultat acidulé et ajoute de la complexité à la saveur. »

Belle découverte, cette tartinade québécoise a une liste d’ingrédients courte (eau, cajou, pois chiches, graines de sésame, etc.). Elle est sans additifs et peu salée. Comparée au fromage à tartiner, elle est moins grasse. Au goût ? C’est agréable, si on aime le sésame et l’ail.

Flocons de chou frisé Badia

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Flocons de chou frisé Badia

Badia

5,49 $ pour 113 g

Promesse : « En plus d’ajouter de la nutrition à vos shakes et smoothies, donnez du goût à votre riz, vos pommes de terre, vos soupes, vos sauces, etc. en ajoutant de la couleur, douceur, texture et du délice à tous vos repas », dit Badia.

Réalité : Ce contenant permet de saupoudrer du chou frisé (le fameux kale !) déshydraté, ce qui peut sembler santé. Détrompez-vous. La quantité donnée sur l’emballage (1/4 de cuillerée à thé) est trop petite pour avoir un quelconque effet sur votre alimentation.

« Cet aliment ne contient aucun élément nutritif en quantité notable, observe Danya Beauregard. Ce produit contient sûrement des vitamines, des minéraux et des fibres puisqu’il provient d’un légume qui en contient, mais en quantité trop négligeable pour faire une différence. » Une portion de ces flocons fournit 0 calorie (oui, oui, aucune !), autre indice de leur maigre valeur. Mieux vaut se rabattre sur le chou frisé frais – et de loin.