Le brunch de Pâques nécessite deux ingrédients pour être un succès : les gens qu’on aime et des cocos. Puisque cette période de confinement et de distanciation sociale nous empêche de célébrer avec les nôtres, notre journaliste vous propose d’en rire plutôt que d’en pleurer grâce au défi « têtes d’œuf ».

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Le défi

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Les membres de votre famille élargie ne peuvent pas être à votre table cette année ? Ne soyez pas trop triste. Dessinez-les sur des cocos !

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Question de nous/vous divertir un peu, marions popote et bricolage. La Presse publiera vos plus belles « têtes d’œuf » la semaine prochaine.

> Faites-nous parvenir vos « têtes d’œuf »

Comment vider un œuf

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Si vous l’avez déjà fait, vous savez que c’est tout un entraînement pour les joues ! Visionnez la vidéo ci-contre pour apprendre la bonne manière de vider un œuf sans casser la coquille.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

N’hésitez pas à faire le trou un peu plus gros à la base du coco pour éviter de souffler en vain pendant des heures.

> Regardez la vidéo « Comment vider un œuf sans casser la coquille »

La technique

  • PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

  • PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

  • PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

1/3
  •  
  •  
  •  

À partir de photos ou de votre mémoire, dessinez le visage des membres de votre famille sur les cocos.

Vous pouvez même leur rajouter en 3D des cheveux, des oreilles, un nez… Les crayons-feutres sont l’outil idéal, mais les artistes plus aguerris peuvent aussi expérimenter avec la peinture.

C’est le temps de laisser libre cours à la créativité qui sommeille en chacun de nous !