On ne passe pas au Témiscamingue par accident. Mais il suffit de s’y rendre pour découvrir une région aux beautés rurales insoupçonnées avec un terroir riche. Et comme tout le monde se connaît et s’entraide dans le milieu agrotouristique, les produits de l’un sont vendus chez l’autre ou utilisés dans les assiettes des étonnants restaurants de la région. Survol.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

L’Éden Rouge

« Je crois en l’offre agrotouristique du Témiscamingue », soutient sans détour la cheffe Angèle-Ann Guimond, en nous faisant visiter les serres et les jolis jardins de L’Éden Rouge, ferme maraîchère familiale et unique table champêtre en Abitibi-Témiscamingue.

« Le visiteur doit manger et je pense qu’on peut découvrir une région, un peuple et ses coutumes par la nourriture », assure la dynamique jeune femme de 27 ans, qui est retournée dans son patelin de Saint-Bruno-de-Guigues après ses études à Montréal à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.

« Pourquoi ne pas leur faire goûter notre terroir ? Si on offre quelque chose qui nous ressemble, on gagne à se faire connaître. »

Consultez le site de L’Éden Rouge : http://www.ledenrouge.com/

Le Verger des tourterelles

Fatiguée des intenses déplacements requis par son travail d’éducatrice spécialisée dans la région d’Amos, Marie-Ève Gagnon a acheté le Verger des tourterelles, il y a 10 ans, avec son conjoint Jocelyn Ouellet.

« L’ancien propriétaire nous a pris sous son aile, explique Marie-Ève. Il nous a formés pendant neuf mois, il voulait une relève et il n’y en avait pas. »

Le jeune couple a toutefois donné un nouvel élan à la petite entreprise, notamment en lançant une gamme de cidres et de vinaigrettes qui est venue s’ajouter aux mistelles de fruits et tartinades déjà produites.

Au total, 3500 bouteilles sont vendues chaque année, principalement dans les dépanneurs et épiceries locaux.

En plus des pommes — 1700 nouveaux pommiers nains ont été plantés récemment —, le Verger des tourterelles cultive cassis, sureau, gadelles, groseilles, cerises et même un peu de raisin.

Un circuit d’interprétation autoguidé permet aux visiteurs de découvrir ce qui pousse au verger.

Consultez le site du Verger des tourterelles : https://www.vergerdestourterelles.com/

Les Chocolats Martine

PHOTO PIERRE-MARC DURIVAGE, LA PRESSE

Line Descôteaux dirige Les Chocolats Martine depuis 22 ans.

Line Descôteaux travaillait dans un supermarché de Ville-Marie quand elle a acheté Les Chocolats Martine.

Près de 22 ans plus tard, certains de ses chocolats sont vendus un peu partout au Québec, notamment ses fondues et ses petits verres à porto.

PHOTO PIERRE-MARC DURIVAGE, LA PRESSE

Les Suites de la Chocolaterie comptent quatre chambres qui offrent une vue imprenable sur le lac Témiscamingue.

La chocolaterie abrite aussi un espace boutique qui n’a rien à envier aux magasins de villes autrement plus grandes que Ville-Marie.

De plus, la chocolaterie a récemment profité de rénovations majeures qui ont permis à Line Descôteaux de lancer les Suites de la Chocolaterie, quatre chambres tout confort avec une vue imprenable sur le lac Témiscamingue.

Consultez le site des Chocolats Martine : https://www.chocolatsmartine.com/

Ferme Nord-Vie

PHOTO PIERRE-MARC DURIVAGE, LA PRESSE

Située près de l’extrémité nord du lac Témiscamingue, la ferme Nord-Vie est l’un des rares producteurs québécois de fraises certifiées bios.

Située près de l’extrémité nord du lac Témiscamingue, la ferme Nord-Vie est l’un des rares producteurs québécois de fraises certifiées bios.

La mission première de l’entreprise familiale établie il y a déjà 35 ans a toujours été les fruits frais.

Mais les surplus de fruits sont élégamment transformés en mistelles et en jus pétillants, en vente sur place ainsi que dans les marchés publics.

Consultez le site de la ferme Nord-Vie : https://nordvie.ca/

Le Fromage au village

PHOTO PIERRE-MARC DURIVAGE, LA PRESSE

La fromagerie Le Fromage au village, à Lorrainville, a été décorée pour plusieurs de ses créations, dont le classique Cru du Clocher.

La fromagerie de Lorrainville a été décorée en de nombreuses occasions pour plusieurs de ses créations, dont le classique Cru du Clocher, produit avec le lait cru de vaches de troupeaux locaux.

Ouverte depuis déjà 20 ans, la fromagerie est toujours dynamique, comme en font foi les distinctions reçues l’an dernier à la Sélection Caseus et au Concours canadien de fromages fins pour son Cœur du Village, un cheddar aromatisé à la gelée de vin rouge produite par le Domaine DesDucs, vignoble voisin situé à Duhamel-Ouest.

Consultez le site de la fromagerie Le Fromage au village : https://www.fromageauvillage.ca/