Exclusif

Technologies vertes: 700 millions d'Ottawa pour les entreprises

Le ministre fédéral de l'Innovation, Navdeep Bains.... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le ministre fédéral de l'Innovation, Navdeep Bains.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Le gouvernement Trudeau officialisera aujourd'hui à Montréal un investissement de 700 millions sur cinq ans afin d'aider les entreprises canadiennes à investir dans des projets de technologies vertes.

Dans ses deux premiers budgets, le gouvernement Trudeau a prévu 2,3 milliards sur cinq ans à l'échelle du pays pour des investissements dans les technologies propres. De cette somme, 700 millions de dollars seront investis par le gouvernement fédéral par l'entremise de la Banque de développement du Canada (BDC), qui offre des prêts commerciaux et du capital de risque aux entrepreneurs. Ottawa estime ainsi que la BDC pourra « prendre plus de risques pour aider les entreprises » à développer des projets en technologies vertes.

« L'annonce d'aujourd'hui illustre l'engagement de notre gouvernement à créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne, tout en appuyant la croissance économique et en protégeant l'environnement. Ces 700 millions de dollars font partie de l'investissement gouvernemental sans précédent de 2,3 milliards de dollars dans les technologies propres », a indiqué par courriel le ministre fédéral du Développement économique Navdeep Bains. 

Pour l'annonce d'aujourd'hui, le ministre Bains sera accompagné de la ministre fédérale de l'Environnement Catherine McKenna, ainsi que du secrétaire parlementaire au Développement économique David Lametti, député de LaSalle-Émard-Verdun. Le ministre Bains sera aussi ce midi le conférencier de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Les sommes officialisées aujourd'hui s'ajoutent aux fonds déjà en place à la BDC pour investir dans les technologies vertes. La BDC a déjà un fonds de capital de risque sur les technologies industrielles, propres et énergétiques. Durant son exercice 2017, la BDC a notamment affecté 135 millions à un fonds de capital de risque pour l'énergie et les technologies propres. 

Tous types d'investissement confondus, la BDC a environ 49 000 clients et a engagé 29 milliards en capital envers des PME en 2017. La BDC prête généralement à des entrepreneurs qui ont des projets jugés risqués par les banques traditionnelles.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer