La Prairie pourra aller de l'avant avec son projet immobilier du Domaine de la nature, malgré les critiques de nombreux groupes écologistes.

Éric-Pierre Champagne LA PRESSE

La ville située en banlieue de Montréal vient d'obtenir le feu vert de Québec pour la réalisation d'un projet immobilier évalué à 300 millions de dollars. Un certificat d'autorisation en vertu de l'article 32 de la Loi sur la qualité de l'environnement a été officiellement délivré le 21 février par le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs.

À deux reprises, Nature Québec a demandé à Ottawa d'adopter un décret d'urgence afin de protéger une espèce menacée à La Prairie, soit la rainette faux-grillon, dont l'habitat est composé en partie de milieux humides.