Les autochtones habitant en aval des gisements de sables bitumineux, dans le nord de l'Alberta, ont déclaré avoir pêché d'autres poissons déformés dans le lac Athabasca. Les spécimens seront envoyés dans des laboratoires pour être soumis à des tests.

LA PRESSE CANADIENNE

Les photos de deux poissons, une carpe noire et un grand brochet, ont été fournies par les résidants de la réserve des Chipewyan d'Athabaska. Elles ont été publiées dans un communiqué de presse appelant à une meilleure protection des plans d'eau de la région.

Le brochet semblait avoir une lésion rouge au bas du dos et plusieurs autres sur son ventre, tandis que la carpe semblait recouverte de tumeurs.

En 2010, le conseil de bande avait montré des poissons déformés pêchés dans le lac, pressant les autorités d'effectuer de plus amples études sur la qualité des plans d'eau situés en aval des gisements de sables bitumineux.

L'Alberta accroît présentement sa surveillance dans la région, dans la foulée des critiques émises par des scientifiques canadiens et étrangers à l'égard de son ancienne approche.

Le gouvernement a confirmé cette semaine qu'il allait de l'avant avec le projet d'augmenter de plus de 50% le nombre de sites de surveillance dans les prochaines années.