Le ministre du Travail de l'Alberta est d'avis que l'explosion survenue sur un emplacement d'exploitation de sables bitumineux situé à proximité de Fort McMurray ne devrait pas laisser penser que l'industrie n'est pas sécuritaire.

Lauren Krugel LA PRESSE CANADIENNE

Thomas Lukaszuk a affirmé que l'industrie des sables bitumineux avait un bien meilleur dossier que la moyenne provinciale en ce qui concerne le taux des blessures.

Il a affirmé que deux enquêteurs de la division de la santé et sécurité au travail de son ministère se trouvaient à la mine Horizon, de l'entreprise Canadian Natural Resources, et qu'un troisième était sur le point d'arriver.

Les services d'une société d'ingénierie indépendante ont également été retenus pour de l'aide concernant les aspects plus techniques de l'enquête.

Jeudi, un incendie a éclaté dans une installation de traitement de sables bitumineux, blessant cinq personnes.

Le secteur où est survenu l'incident a été fermé, en attendant que la division de la santé et sécurité au travail et d'autres organismes découvrent ce qui a causé l'incendie.