Des scientifiques et des Amérindiens ont exigé jeudi du gouvernement Harper qu'une étude soit menée sur les les poissons difformes du lac Athabasca, dans le nord de l'Alberta, des déformations liées, selon eux, à l'exploitation des sables bitumineux.

LA PRESSE CANADIENNE

Des scientifiques, des résidants, des médecins locaux et des élus ont signé une lettre demandant à Ottawa la mise sur pied d'une enquête indépendante. Selon eux, le nombre de poissons difformes dans le lac, dont ils montré un échantillon jeudi, est en hausse en raison de décennies d'exploitation de sables bitumineux.

Les données actuellement utilisées par le gouvernement albertain étant fournies par les entreprises de l'industrie, un professeur de biologie de l'université de l'Alberta, David Schindler, a souligné que les programmes de la province manquaient de transparence et de crédibilité.

Le scientifique a affirmé qu'il était «très confiant» que les poissons pêchés par les résidants prouvaient que le nombre de déformations est en hausse. «J'espère que le premier ministre écoutera nos recommandations et que les politiciens impliqués pourront dire: «Ces données sont suffisamment convaincantes»», a-t-il ajouté.

«Je n'ai jamais vu de poissons déformés dans ma jeunesse», a indiqué Robert Granjambe, un résident de Fort Chipewyan. Les premières anomalies avec les poissons auraient été rapportées dans les années 1980.

En 2007, Environnement Canada avait mené des études démontrant un taux élevé d'anomalies dans les embryons de poissons exposés aux sables bitumineux.

Le ministre fédéral de l'Environnement, Jim Prentice, a indiqué jeudi lors d'une entrevue à la station de radio CHQR qu'il prenait note de ces demandes de programmes de surveillance et qu'il avait rencontré le professeur Schindler à ce sujet. «J'ai l'intention de me pencher sur le sujet. Je vais demander à des scientifiques ayant l'expertise requise de vérifier avec lui et ensuite, je déterminerai les prochaines étapes», a-t-il dit.

Les habitants sont réticents à manger les poissons du lac, les pêches comportant de plus en plus de poissons difformes.