Source ID:; App Source:

L'éolien n'a pas eu le vent en poupe en 2013

L'an dernier, des éoliennes représentant une capacité totale... (PHOTO PHILIPPE HUGUEN, ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'an dernier, des éoliennes représentant une capacité totale de production électrique de 35 467 mégawatts ont été installées à travers le monde, soit 22 % de moins qu'en 2012, selon les données de la fédération du secteur.

PHOTO PHILIPPE HUGUEN, ARCHIVES AFP

Agence France-Presse
Paris

Les installations de nouvelles éoliennes dans le monde ont baissé en 2013 pour la première fois de l'histoire du secteur, retombant en dessous du niveau affiché en 2009, a annoncé mercredi le Conseil mondial de l'énergie éolienne (GWEC).

L'an dernier, des éoliennes représentant une capacité totale de production électrique de 35 467 mégawatts ont été installées à travers le monde, soit 22 % de moins qu'en 2012, selon les données de la fédération du secteur.

Il faut remonter à 2008 (26,9 GW) pour trouver un millésime inférieur, même si le niveau de 2013 reste plus de quatre fois supérieur à celui affiché dix ans plus tôt.

Le parc installé a affiché une croissance de «seulement» 12,5 %, contre 18,8 % en 2012, selon le GWEC. Les capacités éoliennes dans le monde ont pour la première fois dépassé le cap des 300 gigawatts (318,1 GW au 31 décembre), cinq ans après avoir passé les 100 GW.

«Si 2013 a été une nouvelle année difficile pour le secteur (...), les perspectives pour 2014 et au-delà sont bien meilleures», souligne le GWEC, qui attribue notamment le coup de frein aux mauvaises performances du marché américain, où le soutien public a été remis en question.

En Europe, le nombre d'installations a baissé de 8 %, «mais avec une concentration malsaine du marché sur deux pays, l'Allemagne et le Royaume-Uni», a souligné le secrétaire général du GWEC, Steve Sawyer.

En 2014, le marché devrait «au moins revenir au niveau de 2012 (45,2 GW, NDLR), et probablement le dépasser», selon la fédération éolienne mondiale, qui doit donner des prévisions plus précises en avril.

En 2013, quelque 45,4 % des nouvelles capacités éoliennes ont été installées en Chine (16,1 GW), selon le GWEC, devant l'Allemagne (3,2 GW), le Royaume-Uni (1,9 GW), l'Inde (1,7 GW), le Canada (1,6 GW) et les États-Unis (1,1 GW).

La France, où 2013 a été catastrophique dans l'éolien avec environ 0,6 GW installé, est sortie du top 10 mondial, tout comme l'Espagne, qui a drastiquement coupé ses aides aux énergies renouvelables.

En cumulant les parcs éoliens par pays, la Chine accroît sa première place avec 91,4 GW de capacité installée. Suivent les États-Unis (61,1 GW), l'Allemagne (34,2 GW), l'Espagne (23,0 GW), l'Inde (20,1 GW), le Royaume-Uni (10,5 GW), l'Italie (8,6 GW) et la France (8,3 GW), au huitième rang mondial.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer