(Saint-Jean) Le chef des conservateurs Erin O’Toole veut convaincre les aînés de voter pour lui : il propose une série de mesures financières dont le but est de leur permettre de rester à la maison, tout en recevant de l’aide.

Stéphanie Marin La Presse Canadienne

La pandémie a durement touché les aînés vivant dans des résidences comme les CHSLD et beaucoup craignent de devoir y vivre un jour.

De passage jeudi à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, M. O’Toole a proposé d’instaurer une nouvelle prestation pour les soins aux aînés qui versera 200 $ par mois, par ménage, à chaque Canadien qui vit avec un parent de plus de 70 ans et qui en prend soin.

Pour ceux qui souhaitent adapter leur logement pour garder un proche aîné avec eux, par exemple en installant un monte-personne ou des rampes d’accès, le chef conservateur suggère de faire passer le crédit d’impôt pour l’accessibilité domiciliaire de 10 000 $ par logement à 10 000 $ par personne.

Il veut aussi que le crédit d’impôt pour frais médicaux puisse être réclamé pour les aînés vivant à la maison, et non uniquement à ceux qui vivent dans une résidence pour aînés.

Quant aux CHSLD et autres résidences de soins de longue durée pour aînés, il veut investir 3 milliards au cours des trois prochaines années pour les rénover.