Le Parti vert a annoncé lundi qu’il expulsait sa candidate Marthe Lépine après qu’elle eut exprimé des points de vue sur l’avortement « qui n’allaient pas dans le sens de la politique du parti ».

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Candidate dans Glengarry-Prescott-Russell, en Ontario, Mme Lépine avait partagé sur les réseaux sociaux des articles anti-avortement. La dame de 77 ans avait également publié des commentaires sur des blogues catholiques ; elle a toutefois soutenu que ces remarques étaient « inoffensives », rapporte CBC.

« Comme catholique, je considère que l’avortement est une mauvaise chose. Je comprends que certaines personnes ressentent qu’elles n’ont pas de vrai choix… mais il faudrait l’éviter autant que possible », a-t-elle dit au réseau anglophone. Selon Mme Lépine, il s’agit là d’un cas « flagrant » de discrimination basé sur ses croyances religieuses.

Par communiqué, le Parti vert a assuré qu’il se « battra toujours pour l’accès à des avortements sécuritaires, légaux et rapides ».

Il s’agit de la deuxième candidate expulsée par une formation politique en quelques jours. Vendredi dernier, le Parti conservateur a montré la porte à Heather Leung, candidate de la Colombie-Britannique, en raison de propos homophobes.