Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, sera le seul des six chefs de parti fédéraux à ne pas se pointer sur le plateau de Tout le monde en parle.

Mélanie Marquis
Mélanie Marquis La Presse

Et ce n’est pas faute d’avoir été invité à la grand-messe dominicale diffusée sur les ondes de Radio-Canada, a confirmé son porte-parole, Martin Masse.

« Il y a eu des échanges, mais il a été impossible de trouver un moment qui convenait à cause de ses engagements et voyages déjà prévus », a-t-il écrit à La Presse.

L’animateur de l’émission, Guy A. Lepage, a confirmé que le chef autoproclamé du Parti populaire avait « refusé l’invitation ».

Il aurait ouvert la porte de son studio à Maxime Bernier en dépit du fait que ce dernier a tenu des propos jugés xénophobes par certains, dont le chef néo-démocrate Jagmeet Singh. « Étant donné qu’on a offert à tous les chefs une participation à notre émission, il faisait partie du lot », a indiqué Guy A. Lepage dans un échange de textos avec La Presse.

Trudeau sera à TLMEP

De son côté, le premier ministre Justin Trudeau se prêtera de nouveau à l’exercice, selon ce qu’a pu confirmer La Presse, mardi.

Il succédera sur le plateau à ses adversaires Andrew Scheer, Jagmeet Singh, Yves-François Blanchet et Elizabeth May, qui ont tous pris part à la tradition électorale.