Le gouvernement a ajouté le réinvestissement dans les services publics dans ses priorités d'utilisation des surplus budgétaires dont il dispose, a indiqué lundi le ministre des Finances, Carlos Leitao.

Alexandre Robillard LA PRESSE CANADIENNE

Durant la dernière campagne électorale, les libéraux avaient promis de consacrer une part égale des surplus prévus en 2015-2016 aux baisses d'impôts et à la réduction de dette.

Dans une mêlée de presse lundi, à l'Assemblée nationale, M. Leitao a déclaré que les services publics sont désormais dans les priorités gouvernementales.

Le ministre des Finances présentera mardi la mise à jour économique du gouvernement, après l'annonce d'un surplus estimé cet été à 1,8 milliard de dollars pour la dernière année financière.

Aux journalistes, lundi, M. Leitao a affirmé que le gouvernement poursuivra sur la voie des réinvestissements, après avoir annoncé il y a un an 100 millions pour l'éducation.

Ce choix d'investir dans les services à la population, après des années de compressions des dépenses, fait partie des objectifs, a indiqué le ministre.

« Nous allons faire les trois, pas les deux mais les trois, a-t-il dit. C'est quoi les trois ? Nous assurer que les services publics soient financés à l'intérieur de notre capacité de payer et convenablement. Deuxièmement, comme on l'a dit depuis le début, d'alléger le fardeau fiscal et troisièmement, c'est le contrôle de la dette. »