Le Canada entend prêcher par l'exemple dans le dossier du financement des services de santé maternelle et infantile dans les pays en voie de développement.

Joël-Denis Bellavance LA PRESSE

À l'ouverture du sommet du G8, le premier ministre Stephen Harper a annoncé que le Canada contribuera en tout 2,85 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années à cette cause. De cette somme, 1,1 milliard est de l'argent frais.

M. Harper a ainsi mis de la pression sur les autres pays membres du G8 (Canada, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon, Allemagne et Russie) pour qu'ils délient aussi les cordons de leur bourse respective malgré leur situation budgétaire plus précaire.

Stephen Harper a fait du financement des services de santé maternelle et infantile le projet phare du présent sommet.

Des dirigeants du continent africain, dont le président du Nigéria, Jonathan Goodluck, ont été invités à participer à la portion du sommet portant sur l'aide aux pays en voie de développement.

«Notre contribution changera de façon concrète la vie des personnes les plus vulnérables au monde. Le Canada a ouvert la voie pour mobiliser les dirigeants des pays du G8 et de ceux qui n'en sont pas membres», a affirmé M. Harper.

Devant ses homologues, M. Harper a soutenu que le G8 doit cesser de prendre des engagements qui demeurent sans lendemain.

«Nous devons donner suite à nos initiatives et tenir nos engagements respectifs que nous avons pris. Car si le G8 ne s'attaque pas aux problèmes les plus difficiles du monde, personne d'autre ne le fera. (...) Le monde attend de nous pas seulement des intentions, mais aussi des actes», a-t-il dit.

Dimitri Soudas, un proche collaborateur de Stephen Harper, a indiqué que le Canada veut établir une contribution permanente à ce programme d'au moins 3 milliards à tous les cinq ans.

Outre le financement des soins de santé maternelle et infantile, les dirigeants du G8 doivent aborder la question de la paix et la sécurité dans le monde. Les ambitions nucléaires de l'Iran et de la Corée du Nord sont aussi à l'ordre du jour.