Barack Obama a invité à la Maison-Blanche la gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, lors de leur entretien jeudi à Ottawa, où le président américain effectuait son premier déplacement officiel à l'étranger, a indiqué samedi une porte-parole de Mme Jean.

Mis à jour le 21 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Il veut garder le contact avec elle sur le dossier d'Haïti», le pays où est née Michaëlle Jean, représentante de la Reine Elizabeth II, chef d'Etat en titre du Canada, a déclaré à l'AFP cette porte-parole, Marthe Blouin.«Il veut la revoir à Washington» mais aucune date n'a été encore arrêtée, a ajouté Mme Blouin, confirmant des informations publiées samedi par le journal Toronto Star, qui note que le premier ministre canadien Stephen Harper n'a pas reçu une telle invitation.

Depuis sa prise de fonction, Mme Jean s'est rendu à plusieurs reprises dans son pays d'origine, le plus pauvre de l'hémisphère nord.

Les deux premiers chefs d'Etats noirs d'Amérique du Nord ont discuté des moyens pour venir en aide au gouvernement haïtien dans les domaines économiques et sociaux, a dit au journal torontois le secrétaire d'Etat américain adjoint, James Steinberg.

Le président Obama a également indiqué à Mme Jean qu'il souhaitait revenir au Canada avec sa femme et ses deux filles, a poursuivi Mme Blouin.

«Il lui a dit qu'il avait été informé qu'il était très populaire au Canada. Et puis il a rigolé et ajouté : "Et bien, c'est bon à savoir, parce que si les choses ne se passent pas bien pour moi aux Etats-Unis, je sais que je peux venir au Canada"», a raconté au Toronto Star la porte-parole de Mme Jean.

Lors de sa visite à Ottawa, M. Obama s'est également entretenu avec le premier ministre Harper et le chef du Parti libéral Michael Ignatieff.

MM. Obama et Harper ont lancé un dialogue bilatéral sur les énergies propres et parlé crise économique, commerce et tentation protectionniste, et Afghanistan.