Le moins que l'on puisse dire, c'est que la ville et la province - voire même le pays - seront hockey au cours des prochains mois.

Frédéric Daigle LA PRESSE CANADIENNE

Avec toutes les activités prévues au programme, si le nom du club ne se retrouve pas sur toutes les lèvres entre le début de la prochaine saison et le 4 décembre 2009, date de son 100e anniversaire, il ne sera pas mentionné du tout.Le Canadien de Montréal en a dressé la liste exhaustive devant les représentants des médias, mercredi, avant de faire de même - faste banquet en plus - devant ses partenaires d'affaires et invités choisis en soirée

Mais à tout seigneur, tout honneur: la pièce maîtresse de cette présentation a été sans aucun doute le nouveau tableau électronique conçu par la firme Daktronics. Ce géant de 40 pieds par 25, en haute définition par surcroît, fera assurément des jaloux au sein de plusieurs conseils d'administration en Amérique du Nord, tous sports confondus.

C'est sur ce tableau - le plus gros de toute la Ligue nationale - que la haute direction du Canadien, George Gillett fils et Pierre Boivin en tête, a présenté la programmation du centenaire, qui prend son envol lors de l'ouverture locale, le 15 octobre prochain, pour se conclure avec le Gala du Centenaire, le 5 décembre 2009.

Dès le 15 octobre, les activités se mettront en branle avec l'inauguration de l'Anneau des Bâtisseurs, qui vise à honorer les 44 joueurs et 10 bâtisseurs du Canadien qui ont leur place au Panthéon de la renommée du hockey. Le Canadien disputera huit matchs avec quatre chandails d'époque - ceux des saisons 1912-13, 1915-16, 1945-46 et 1970-71 - en plus de retirer celui de Patrick Roy le 22 novembre. Le Canadien ajoutera quatre matchs en début de saison prochaine avec ses deux plus vieux chandails, ceux qu'il a portés en 1910-11 et lors de la saison inaugurale, 1909-10.

Deux coffrets DVD seront lancés: un documentaire relatant les 100 de l'histoire du club et un autre qui permettra aux amateurs de revoir les 10 plus grands matchs de son histoire, tels que choisis par un vote du public. Le match du 31 décembre contre l'Armée rouge et celui du Vendredi saint, contre les Nordiques de Québec, en feront partie.

Le 4 décembre 2008, le Canadien procédera à l'inauguration de la Place du Centenaire. Toujours en décembre, en partenariat avec la Fondation des Canadiens pour l'enfance, la première formation centenaire de la LNH offrira une patinoire extérieure multisports aux Montréalais, qui sera située au parc François-Perreault du quartier St-Michel. Cette patinoire, avec sa surface réfrigérée unique, permettra aux jeunes et moins jeunes montréalais de pratiquer leur sport favori bien avant que le gel ne s'installe. L'été, cette surface sera transformée en parquets de basket-ball et on pourra également y jouer au hockey balle.

Le Canadien sera l'hôte de la partie des étoiles, le 25 janvier, et de la séance de sélection de la LNH, les 26 et 27 juin, et inaugurera son propre temple de la renommée. L'Orchestre symphonique de Montréal célèbrera son 75e anniversaire en donnant un concert au Centre Bell, et toutes ces festivités culmineront avec le lancement du film «Pour toujours, les Canadiens!», le 4 décembre 2009.

C'est sans compter les timbres souvenirs émis par Postes Canada, les pièces de monnaie commémoratives de la Monnaie royale canadienne et le huard frappé du logo du CH, lancé à 10 millions d'exemplaires à travers le pays.

Gillett très fier

Le propriétaire du club ne pouvait cacher sa fierté de faire partie de ces célébrations.

«Nous sommes très fiers d'offrir ces moments aux partisans, a déclaré Gillett. Notre investissement dans cette équipe nous a été repayé plusieurs fois par l'appui que nous a offert cette communauté. C'est pourquoi nous sommes aussi très fiers des engagements communautaires et des infrastructures que nous légueront à la communauté cette année.»

Il a toutefois rappelé où l'accent devait être mis.

«Toutes ces activités n'ont qu'un but cependant: l'excellence sur la glace.»

Les joueurs sont tout aussi honorés de faire partie des activités entourant le centenaire. Le capitaine de la formation, le Finlandais Saku Koivu, s'est dit choyé de vivre ces événements.

«Ce sera une année très spéciale pour nous. Nous entrerons dans l'histoire de club», a-t-il dit après avoir présenté les chandails d'époque qui seront utilisés, en compagnie de quelques autres joueurs de l'édition actuelle. Il a dit souhaiter pouvoir garder ces chandails après les matchs, tellement il les trouvait attrayants.

Le défenseur Patrice Brisebois, qui a aussi pris part à la présentation, était aussi très heureux d'être de retour cette saison pour vivre cet anniversaire historique.

«J'en garderai les souvenirs toute ma vie, a-t-il dit. Je ressens beaucoup de fierté de faire partie de cette organisation. Les gens vont se rendre compte pourquoi c'est si gros, le Canadien.»

«Mais le but, c'est de gagner, peu importe quel anniversaire on souligne», a conclu Steve Bégin, en parfaite harmonie avec son propriétaire.