Source ID:; App Source:

La commission Oliphant?

Le juge Jeffrey Oliphant écoute un témoignage lors... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Le juge Jeffrey Oliphant écoute un témoignage lors d'une audience.

Photo La Presse Canadienne

Hugo de Granpré
La Presse

Stephen Harper a annoncé le 12 juin 2008 la nomination d'un juge du Manitoba, Jeffrey Oliphant, pour présider la commission d'enquête promise six mois plus tôt dans l'affaire Mulroney-Schreiber.

Le commissaire Oliphant est chargé de faire la lumière sur les relations commerciales entre l'ancien premier ministre et l'homme d'affaires germano-canadien, en se basant entre autres sur les règles d'éthiques qui étaient vigueur au moment où M. Mulroney était en poste.  Dans son rapport à remettre d'ici le 31 décembre 2009, la commission doit répondre à une série de questions, dont :

- Quelles transactions commerciales et financières ont eu lieu entre MM. Schreiber et Mulroney?

- Quels paiements ont été effectués, quand, comment et pourquoi?

- Ces transactions commerciales et financières étaient-elles acceptables eu égard à la position de M. Mulroney en tant que premier ministre et député ou ancien premier ministre et député?

La première étape des travaux de la commission est consacrée à la collecte d'informations factuelles concernant les transactions. La deuxième étape vise à déterminer si les règles d'éthique fédérales actuelles sont suffisantes.

M. Harper a annoncé sa création dans les jours qui ont suivi l'affirmation sous serment par Karlheinz Schreiber qu'il avait conclu une entente avec Brian Mulroney deux jours avant que celui-ci ne quitte ses fonctions de premier ministre, le 25 juin 1993.

M. Schreiber a remis entre 225 000 $ et 300 000 $ à Brian Mulroney dans des chambres d'hôtel de Montréal et de New York entre août 1993 et décembre 1994.

L'ancien premier ministre affirme qu'il était payé pour convaincre les décideurs internationaux d'acheter les véhicules blindés de la compagnie Thyssen. Karlheinz Schreiber prétend qu'il devait plutôt tenter de faire avancer son projet d'usine de construction de véhicules blindés auprès de politiciens canadiens.

Le nom officiel de la commission Oliphant est: « Commission d'enquête concernant les allégations au sujet des transactions financières et commerciales entre Karlheinz Schreiber et le très honorable Brian Mulroney ».




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer