Source ID:; App Source:

Courrier des lecteurs

La plupart des visiteurs ont déjà quitté Sotchi,... (Photo Jae C. Hong, Associated Press)

Agrandir

La plupart des visiteurs ont déjà quitté Sotchi, où se sont tenus les Jeux olympiques durant les deux dernières semaines.

Photo Jae C. Hong, Associated Press

Du vrai hockey

Avez-vous remarqué qu'il n'y avait pas de placement publicitaire sur la glace, les baies vitrées et les bandes du Palais des glaces Bolchoï? Que les pauses publicitaires étaient courtes? Avez-vous, comme moi, apprécié du jeu spectaculaire, malgré l'absence de bagarres inutiles? Avez-vous constaté qu'une plus grande surface de glace permettait un jeu plus excitant? À tout le moins, vous avez certainement noté l'absence sonore des tubes de Bieber, Gaga et leurs acolytes. Les meilleurs joueurs et joueuses du monde entier étaient présents au tournoi olympique. Ils étaient fiers de représenter leur pays en jouant pour l'honneur et non un chèque de paie. J'espère que les dirigeants de la LNH ont vu tout ça et ont pris des notes pour améliorer leur propre ligue et surtout laisser les joueurs participer au prochain tournoi dans quatre ans.

Bravo à tous les médaillés et vive le hockey olympique!

Sébastien Doane, Montréal

Un moment de paix universelle

Pour certains, il n'y aurait pas de trêve, ou d'accalmie, on se battrait sans arrêt parce que jamais les hommes ne s'entendront, et toujours ils auront des opinions divergentes.

Alors, quand enfin les hommes et les femmes de tous pays ont l'occasion de montrer ce qu'ils ont de mieux, je dis bravo!

C'est une chance que les sportifs, les musiciens et les artistes de tout acabit essaient parfois de calmer le jeu.

Il faut donner à César ce qui revient à César et je dis bravo pour les Jeux olympiques, même s'il y a un tas de profiteurs. Le but l'emporte.

Les jeunes de tous les pays peuvent s'ouvrir au monde et comprendre que dans tous les camps il y a du bon. Les gens qu'ils ont aimés, ils n'auront pas envie de les tuer.

Jocelyne Brassard

Un premier pas

Il faut avoir une vision un peu plus large pour comprendre que la tenue des Jeux olympiques en Chine a changé la Chine. Le sport est un outil pour ouvrir les lignes de communication, ouvrir le pays au monde extérieur et permettre aux nouvelles générations de voir ce qui se passe ailleurs et ainsi arriver à bâtir leur futur.

Il est trop facile de dénoncer ces jeunes adultes, qui, à leur façon, changent le monde. La Russie sort grandie de la tenue de ces Jeux, les débats sont ouverts et continueront à se faire. Il faut mentionner que les jeux de Sotchi sont les premiers jeux à se tenir en Russie sans qu'aucun pays ne les boycotte. C'est un premier pas. Les prochaines générations apprennent à faire de la politique autrement.

Charlen Berry

La trêve olympique

Le 6 novembre dernier, comme elle le fait chaque fois avant le début des Jeux olympiques, l'ONU a fixé les dates de la trêve olympique pour 2014, soit du 7 février au 18 mars, période qui permet d'inclure les jeux paralympiques. La résolution, entérinée à l'unanimité par les 192 États membres, rappelle l'idéal de paix et d'amitié et demande la suspension des attaques guerrières et de dissensions internes, pour permettre de vivre une expérience planétaire de fraternité et de sororité à travers l'expression sportive à son plus haut sommet. En ce sens, il est attendu des athlètes de suspendre leurs opinions politiques et conflictuelles pour deux semaines, de façon à laisser toute la place au sport dans un esprit de camaraderie, tant chez les athlètes que chez les spectateurs. Ce n'est pas une cérémonie des Oscars ou chaque lauréat peut faire passer son message.

Yves Laberge, Brossard




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer