Courrier des lecteurs

Le gouvernement russe a investi 50 milliards $ pour présenter... (Photo AFP)

Agrandir

Le gouvernement russe a investi 50 milliards $ pour présenter les Jeux olympiques à Sotchi. La ville se fait belle afin d'accueillir les Jeux et est illuminée à l'instar de la vasque du stade Fisht où brûlera la flamme olympique.

Photo AFP

La trêve olympique

Je souhaite que les Jeux de Sotchi soient une grande réussite, non pas pour la gloire de Vladimir Poutine ni pour confirmer la pertinence du budget faramineux, mais bien pour tous les athlètes, les équipes d'entraîneurs et les familles qui les ont appuyés sans relâche depuis le premier jour de leur vie sportive. Qu'on ne revive surtout pas l'horreur des Jeux de Munich en 1972.

Les Olympiques demeurent inspirants pour les gens de toutes les générations. Au-delà de la performance physique, il y a l'illustration de la force de caractère, l'amalgame extraordinaire du courage, de la motivation et de la fierté sans préjugés. Pensons à Sylvie Fréchette (Barcelone 1992) et à Joanie Rochette (Vancouver 2010). Des athlètes de cette trempe deviennent un modèle de persévérance dont nous avons grand besoin afin de nous convaincre qu'avec un état d'esprit fort, on peut relever un défi, quel que soit l'obstacle à surmonter!

À la cérémonie d'ouverture, les athlètes sont divisés par nation et, en finale, nous aurons droit à un joyeux melting-pot sans frontières, les nations réellement unies sans discrimination. Et si le dynamisme débordant de cette jeunesse pérennisait la trêve olympique? L'utopie nourrit l'optimisme planétaire...

Carol Patch-Neveu, Montréal

Place à la dépense

Place aux Jeux, avec ses 221 athlètes canadiens, assistés de plus de 400 accompagnateurs. En tout, 8000 athlètes et 12 000 journalistes, tout ça pour amuser les peuples et, surtout, les médias pendant deux semaines. Je les entends déjà applaudir aux Philippines, en Haïti, en Afghanistan, en Syrie ou en Centrafrique. Combien de milliards seront dépensés par tous ces pays participant aux Jeux?

Ici, au Canada, avons-nous encore le droit de questionner la société d'État qu'est Radio-Canada sur ce qui justifie la présence de Céline Galipeau, Patrice Roy et de Jean-René Dufort à Sotchi? Ceux-là mêmes qui dénoncent les sénateurs qui ont abusé monétairement du système. Combien en coûtera-t-il de garder ces trois équipes de reportage sur place pendant trois semaines? Il est vrai que les journalistes ont le pouvoir de critiquer n'importe qui, mais surtout pas qu'on les critique...

Et dire que les administrateurs disent être obligés de congédier du personnel à cause du manque de budgets. À qui ces derniers doivent-ils rendre des comptes? Ce n'est sûrement pas au peuple, qui lui, doit payer.

Yvon Lavoie, Granby

Un résumé suffirait

Combien de personnes s'intéressent aux Jeux olympiques? J'ai l'impression que seuls les amis et les familles des athlètes s'en préoccupent, que les médias nous forcent à les regarder et nous coupent de tout le reste. De plus, la couverture des Jeux accapare la moitié du temps normalement attribué aux bulletins de nouvelles. Je suis certaine qu'un simple résumé des événements suffirait amplement.

Huguette Daigle, Magog




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

La liste:-1:liste; la boite:2525685:box; tpl:html.tpl:file

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer