Pour Michel Houle, aidant naturel suite à l'accident vasculaire cérébral de son épouse Louise, la réalité que vivent les aidants pourrait être grandement améliorée par un investissement financier du gouvernement envers ces personnes et une reconnaissance du travail qu'il accomplissent.

Publié le 18 nov. 2013
Christian Merciari