La tradition associe les feux de la Saint-Jean au renouveau d’un cycle où tout est possible. Maintenant que la COVID-19 touche à sa fin, cette tradition qui consiste à tourner la page est symboliquement puissante dans le contexte.

Victòria Alsina
Victòria Alsina Ministre catalane de l’Action extérieure et du Gouvernement ouvert

Le symbolisme de la fête du solstice d’été est couronné par la célébration de la fête nationale du Québec, une festivité remarquable, qui cette année coïncide avec le 25e anniversaire de l’accord de coopération entre la Catalogne et le Québec qui a donné naissance à de nombreux projets d’échange dans les domaines culturels, d’entrepreneuriat, universitaire ou de recherche, et que nous souhaitons souligner tout particulièrement.

Cette année, nous développerons une série d’activités afin de consolider la connexion réciproque entre nos deux pays qui représente de surcroît un modèle de cohabitation citoyenne entre Catalans et Québécois.

Le Québec et la Catalogne se reconnaissent sur beaucoup d’aspects. Nous avons en commun le dynamisme de la société, à la fois diverse et inclusive, capable d’affronter les défis sanitaires, sociaux, économiques, politiques et culturels, avec une ouverture d’esprit et un engagement qui facilitent l’obtention de résultats au-delà des liens bilatéraux.

Nous partageons certains intérêts à l’échelle mondiale comme la lutte contre les changements climatiques, la diffusion à l’extérieur de nos propres valeurs et de notre culture, le progrès de la numérisation et des technologies appliquées, la recherche du talent ainsi que la défense des droits de la personne et de l’égalité des genres.

Nous partageons aussi la volonté d’être perçus en tant que nations à part entière. Nous sommes reliés par la singularité linguistique, l’engagement envers la paix afin d’avancer vers un monde plus libre, plus démocratique et plus durable.

Pour toutes ces raisons, et parce que nous avons une amitié spéciale, le Québec représente un partenaire prioritaire pour la Catalogne. Le bureau du Québec à Barcelone, qui fonctionne depuis 1999 pour l’Espagne, l’Andorre et le Portugal, nous aide dans notre volonté de renforcer ces liens. En ce qui concerne la Catalogne, nous sommes présents à Montréal depuis 2000, avec l’agence pour la Compétitivité des entreprises ACCIÓ, ainsi que la délégation du gouvernement de la Généralitat aux États-Unis et au Canada, établis à New York et à Washington, que j’ai eu le privilège de diriger.

Faire entendre nos voix

J’ai pu constater que nous avons bien des manières de faire et d’être en commun. La Catalogne et le Québec sont conscients du besoin de faire entendre leur voix à l’extérieur à l’aide des institutions et de la société civile. Les entreprises à l’international et la communauté catalane regroupée au sein d’associations comme le Casal Catalan au Québec ou bien la Médiathèque d’études catalanes ou encore les Castellers de Montréal sont des acteurs indispensables pour être entendus au-delà de nos frontières.

Conséquence de ce long parcours, le Québec a soutenu une Catalogne en liberté par l’entremise de la motion en faveur des prisonniers pour raisons politiques approuvée par l’Assemblée nationale du Québec en 2019, ainsi que par la signature de la majorité des partis québécois de la pétition d’amnistie lancée par la plateforme EU-Catalonia Dialogue Platform, sans parler des démonstrations de solidarité comme celles du chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet.

Ces trois initiatives sont parfaitement en ligne avec le rapport du Conseil d’Europe de cette semaine, qui recommande la libération des prisonniers, le retrait des ordres européens et l’arrêt de la persécution des représentants politiques et fonctionnaires par l’État espagnol, en vertu de la défense de la liberté d’expression et du droit de manifestation.

Nous sommes reconnaissants du soutien envers la défense des droits civils et politiques reçus, et particulièrement de l’action de partenaires comme le Québec, dont la solidarité nous réconforte autant que la lumière et l’énergie de la Saint-Jean.