Les communautés noires ont toujours su que le Mois de l’histoire des Noirs est en fait le mois d’une histoire mondiale souvent oubliée. Nous savons que notre apport est essentiel, que notre pensée est pertinente et stimulante, et que notre place dans la société est indissociable des progrès – et des tumultes – du monde et des nations.

Publié le 7 févr. 2021
Angélique Willkie
Angélique Willkie Coprésidente du groupe de travail sur le racisme contre les Noirs de l’Université Concordia

Mais sans l’attention de la collectivité élargie, le Mois de l’histoire des Noirs a surtout été un moment où célébrer notre communauté, souligner nos triomphes et honorer nos héros – tant ceux qui ont perdu la vie que ceux qui s’illustreront à l'avenir.

Le 25 mai 2020, le meurtre de George Floyd à Minneapolis a marqué un tournant, attirant le regard du monde sur les injustices historiques et actuelles vécues par les personnes noires aux États-Unis, au Canada et ailleurs, situation jusque-là largement ignorée. Le mouvement Black Lives Matter s’est vu catapulté au rang de phénomène mondial. Le Mois de l’histoire des Noirs 2021 doit prendre en compte cette réalité et ses ramifications pour nous ici, au Canada, à Montréal, à l’Université Concordia.

Tant pour les communautés noires que pour leurs alliés, la pause réflexion et célébration de cette année est sans pareille.

Les évènements de 2020 ont été épuisants pour beaucoup d’entre nous, et il reste encore tant à faire. Or, nous n’avons jamais ressenti une si vive énergie et bénéficié d’un si grand soutien. C’est à nous qu’il revient de mener le bateau, mais en cet instant, la volonté de partager la responsabilité de ce travail se manifeste enfin à une plus grande échelle.

Cette année, en ce début du Mois de l’histoire des Noirs, il ne fait aucun doute que les communautés noires sont reconnues, écoutées et soutenues. Le mouvement Black Lives Matter a été mis en nomination pour le prix Nobel de la paix 2021.

Ainsi, malgré l’énormité et le caractère inachevé de la tâche, il y a beaucoup de choses à célébrer – notre apport est essentiel, notre pensée est pertinente et stimulante, et notre place dans la société est indissociable de l’histoire du monde et des progrès de tous les peuples. L’histoire des Noirs est notre histoire à tous. Ce fait doit être préservé de l’oubli.

Qu'en pensez-vous? Exprimez votre opinion